Marie-Laure, voyante du XXIème siècle

marie-laure-staudt-conference-mai-2015Ma responsabilité d’âme

Je me présente, je m’appelle Marie-Laure Staudt, je suis voyante, médium, clair-audiante ou parapsychologue, comme vous voulez… Etre voyante, c’est plus qu’un métier, c’est une responsabilité d’âme. J’ai ce don de capter les messages de notre âme que nous avons du mal à entendre ou à écouter. Je suis le haut-parleur de votre petite voix intérieure.

En recevant en consultation, pendant plus de quinze ans, des milliers de personnes de tous âges et de toutes catégories sociales, j’ai compris à quel point se reconnecter à l’intuition que nous avions, enfant, était primordial pour notre évolution et pour notre équilibre d’adulte. Sans elle, nous sommes comme coupés d’une partie de nous-mêmes. Continuer à renier notre ressenti d’enfant nous laisse, adulte, dans une difficulté à avoir pleinement confiance en nous.

Faire la paix avec son passé

Tant que nous ne prenons pas le temps de nous arrêter pour nous regarder et reconnaître nos souffrances, nos colères et toutes ces injustices auxquelles nous avons été confrontés, petits, que nous avons bien planquées ou oubliées, nous avons beaucoup de mal à être heureux dans notre présent.

Pour avancer vers le bonheur, chacun a besoin de faire la paix avec son passé. Accepter de voir que nous avons été élevés par des êtres humains imparfaits, et non par des Dieux ni par des supermans, nous laisse la possibilité de grandir en acceptant, nous aussi, de faire des erreurs, de tenter des expériences, sans peur d’être jugés ou de ne pas être à la hauteur.

Nous finissons tous, un jour, par comprendre à quel point l’amour est plus fort que tout et d’une grande force réparatrice. Avec de l’amour, nous pouvons vraiment commencer à accomplir un changement intérieur profond. Nous pardonnons, nous écoutons, nous percevons mieux notre environnement avec le cœur ouvert.

Mon travail n’est pas de vous donner les réponses, mais de vous aider à les trouver par vous-même.

Mon activité s’est transformée peu à peu. J’ai suivi le mouvement de la vie. Je suis devenue accompagnante en coaching de vie et en gestion des émotions.

Au départ, j’avoue, ce n’était pas un souhait tout à fait conscient. Au retour de l’un des séjours initiatiques que j’organise au Maroc et en Indonésie, à Bali, il y a quelques années, une participante m’avait demandé de la suivre chaque mois. Elle me connaissait bien en tant que voyante, et nous avions tenu une « Hotline » de soutien, Tristan (mon astrologue préféré) et moi, quelques mois auparavant, pour l’aider à sortir d’une grosse difficulté professionnelle. C’étaient les prémices de ce que l’on vit en entreprise aujourd’hui : l’exploitation des ultra-sensibles qui attendent une reconnaissance extérieure pour combler le manque d’amour de leur enfance. Problème que nous connaissions très bien tous les deux et qui nous était très familier.

Les autres participants m’ont fait la même demande d’accompagnement dans les mois qui ont suivi ce fameux séjour. J’avais eu, à plusieurs reprises, sur deux, trois, quatre ou cinq années consécutives, ce même travail de fond mensuel ou bimensuel avec quelques uns de mes clients, pendant ma première décennie en tant que voyante. Ce travail sur la longueur me montrait à quel point comprendre son passé et œuvrer dans son présent nous fait dépasser des difficultés incroyables et nous entraîne à devenir peu à peu les maîtres de notre destinée et les créateurs de notre vie. Je voyais quel bénéfice on retire à réfléchir par soi-même et pour soi-même, indépendamment du jugement et des attentes extérieures. Nous pouvions désormais cheminer vers notre destin en quittant un état de victime.

Je retrouve avec bonheur certains de ces clients que je reçois maintenant « officiellement » en coaching. Je dis « officiellement », parce que j’ai compris la justesse de poser un cadre clair pour le respect de chacun, et surtout pour prendre un engagement à deux, qui nous guide vers la liberté d’être et de penser.

Je suis un électronicien du corps, je vous aide à vous rebrancher à votre intuition.

Simultanément, le destin a mis sur ma route des personnes qui étaient à deux doigts d’exploser dans leur travail et dans leur vie, à qui j’ai proposé une relaxation au bout de 10 minutes de consultation de voyance. Elles avaient besoin de se poser avant tout, et non de se remplir encore plus la tête de messages qu’elles ne pouvaient plus recevoir. Leur tête était pleine de cogitations intenses, de ruminations, de stress et de peurs. Il n’y avait plus de place pour autre chose. Dès les premières années d’exercice de mon métier de voyante, on m’avait conseillé de développer la relaxation pour me nettoyer des énergies négatives, tempérer le trop plein d’émotions que je percevais à travers mes consultations, pour me vider la tête et sentir l’essence de chaque être. Un voyant est une éponge. J’ai tenu toutes ces années grâce au travail sur le corps que je fais quotidiennement et qui m’a permis, en parallèle, de développer mon don de voyance. La détente favorise la perception des messages parce que, au repos, le cerveau est moins stimulé par l’extérieur et on peut enfin écouter notre petite voix…

Quand j’ai proposé instinctivement à ces personnes un moment de relaxation, je constatais simplement que leurs têtes étaient pleines comme une coupe débordante d’un breuvage imbuvable, un reste de café, de champagne, de limonade, de jus de fruits, de lait, tout cela mélangé… Bref, il fallait vider ce trop-plein… Et je ne connais pas de meilleur moyen que le repos… Ne rien faire, c’est faire le plein de bien-être!

Dans les mois qui suivirent, à ma grande stupéfaction, je recevais sans arrêt des demandes de relaxation de la part leur entourage. J’avais plus de rendez-vous pour des séances de relaxation que pour mes consultations de voyance ! C’était amusant, parce que beaucoup ne connaissaient même pas cette corde à mon arc. De fil en aiguille, à travers ces séances de relaxation (qui étaient des « soins Reiki », une technique de détente japonaise, et aussi des relaxations guidées, en groupe), mes messages collaient tellement aux réactions physiques de chacun que tous comprenaient que leur petite voix s’exprimait à travers leur corps. C’était hyper agréable d’avoir cet écho chez chacun. Je ne faisais plus que la moitié du chemin, et mon client, l’autre. Son discernement se développait, il recevait simultanément le même message que moi.

Mon travail est devenu plus humain. Je n’étais plus celle qui a le pouvoir de lire l’avenir, celle qui détient La Vérité. Je suis devenue celle qui transmet ce message empli de bon sens : « S’écouter et se faire confiance est la meilleure chose à faire dans la vie ». Qui est mieux placé que nous-mêmes pour découvrir notre vérité ? Je donne simplement les outils pour faire les branchements, je suis un électronicien du corps.

Je suis une messagère des temps modernes.

Mon don de voyance reste le socle de mon travail. Mon intuition sur-développée fait que je peux verbaliser plus clairement ce qu’essaye de vous dire votre petite voix intérieure tant que vous ne vous êtes pas rebranché complètement à vous-même. Et comme je ne suis qu’un amplificateur de ce qu’on sait au plus profond de soi, si on est vraiment sincère, si on prend le temps de prendre du recul, on sait si c’est vrai ou non. On ne peut pas se faire balader longtemps. L’écho se fait ou non. Peu importe. Ceux qui veulent s’interroger sur la véracité des prédictions pourront le faire facilement en se posant tranquillement, ou en observant la réalisation ou non des événements dans un futur proche. Ceux qui viennent juste par curiosité en auront pour leur argent…

Si tout ne se passe pas comme annoncé, tant mieux, vous êtes à fond dans la prise en main de votre vie, ou alors vous aurez toujours la possibilité de continuer à vous dire que rien n’est écrit. Si tout se déroule comme prévu le jour de la consultation, certains penseront que je suis une très bonne voyante, d’autres que ce chemin était bien le leur avec les difficultés à traverser et les joies à vivre.

Je suis une messagère des temps modernes. La Vie m’a donné la chance de bénéficier d’un don précieux, celui de percevoir, au-delà des mots, du temps, des rires et des pleurs, des silences, des émotions très fortes sur la vie, les êtres vivants, la planète…

Je découvre l’être humain à travers ses multiples facettes. Il est capable du pire comme du meilleur. Plus il évolue à travers ses expériences, et plus il finit par développer sa conscience et se responsabilise face au monde qui l’entoure. Et cela me réjouit. Nous allons vers une évolution des consciences!

J’ai choisi un jour d’être au service de ce don, d’en faire mon métier.

5 thoughts on “Marie-Laure, voyante du XXIème siècle

  1. merci,le grand changement est la et je suis tres heureuse de le vivre pleinement bravo aux etats de nouvelles consciences en marche et d avancer sans se retourner….merci merci merci belle messagere…annick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *