Le privilège de l’âge

no images were found

Nous les plus âgés, parents, professeurs, accompagnants, tuteurs, nous avons une responsabilité d’accompagnement… Nous aimons conseiller, aider, porter… Souvent j’entends dire: “J’ai besoin de me sentir utile”

Nous avons aussi le droit d’user d’autorité sur les plus jeunes….

Ces passes droits sont-ils vraiment légitimes?

A-t-on vraiment plus de poids ou de devoirs en tant qu’adulte de transmettre aux plus jeunes?

Qu’est ce qui nous distingue de notre jeunesse et nous donne cette capacité d’éduquer le monde en grandissant?

Sommes nous vraiment différents des adolescents, des enfants, des plus jeunes que nous?

Ok les rides ont remplacé l’acné…

Le bon vin, les bonbecs,

Le salaire du patron, l’argent de poche de papa et maman ou des grands-parents…

Les vacances avec sa chérie et ses enfants sur une île au club Med plutôt qu’un camping du Grau du roi avec les potes… D’accord…

On s’achète une voiture neuve à crédit plutôt que de conduire la deudeuch de mamie offerte pour notre permis de conduire…

Est-ce que c’est ce qui nous différencie donc des jeunes et qui nous donne la légitimité de les éduquer, de leur donner des conseils ou des leçons et de leur dire ce qu’ils ont le droit de faire ou de ne pas faire? 

Je crois que ce sont plutôt nos expériences, nos erreurs, notre vécu, nos galères qui nous aident à être grands et à comprendre la vie différemment… L’éducation n’est rien sans l’expérience.

Nos 10 ans chez un psy nous ont mis du plombs dans la tête… Quand nous avons ramé et pleurniché en racontant les mêmes prises de tête pour finir par comprendre finalement qu’on ne vivait plus chez papa- maman depuis des lustres et qu’on pouvait vivre sa vie selon ses propres règles sans avoir à leurs reprocher vitam aeternam nos déboires… Là nous commençons à grandir et à pouvoir parler aux autres. Là le discours n’est plus le même… Nous avons des paquets d’expériences en avance sur les jeunes. Nous avons une quarantaine d’années de critiques envers nous, de colères rentrées, de regards accusateurs, de jugements, de répétitions de situations, de compréhensions successives… Nous pouvons mieux comprendre leurs difficultés et leur malaises…

Nous avons notre corps qui nous fait mal et s’exprime de plus en plus suite aux mauvais traitements qu’on lui impose depuis nos dernières décennies.  Avant à l’école on faisait au moins deux heures de sport par semaine, notre mère nous préparait de bons petit plats sains, on mangeait une bonne popote avec des produits frais…   Notre corps exprime le mauvais usage de nos organes, de notre système moteur et sensitif, de nos muscles, de nos os, il nous fait savoir de plus en plus vite quand on déconne… Notre corps ne vieillit pas, on l’use par un mauvais entretien qui commence à se voir et à se sentir dès l’arrivée de la quarantaine!

Le cerveau, lui, a accumulé ses compréhensions aux travers des expériences. Il peut avec le recul mieux comprendre comment la vie fonctionne. Les enchaînements de toutes ces années ont mise à l’épreuve notre Ego, cette fameuse personnalité qu’on a façonnée tout petit, qu’on est obligé de peler feuille par feuille comme un oignon jusqu’à retrouver son cœur tendre au milieu…

Voilà ce que nous avons en plus! En grandissant nous avons du nous prendre en main, nous regarder faire et ce n’était pas toujours facile… Habitué à attendre consciemment ou inconsciemment de l’amour, de l’attention, une prise en main des autres, on met du temps avant de comprendre que notre bonheur ne dépend que de nous…

Quand on choisit de regarder sa vie les yeux ouverts et de faire le constat qu’on est à notre place maintenant ou mal dans ses baskets et qu’on décide enfin de tout faire pour être heureux là tout de suite sans continuer à croire aux prince charmant, au Père Noel ou au sauveur ressuscité… Là on sait que le temps est notre meilleur ami, qu’on avance tous à notre vitesse et qu’il est inutile de pousser les autres à courir plus vite. On peut se permettre alors de lever sa petite lampe avec humilité et d’éclairer les carrefours autour de nous. On peut poser une signalétique sur le chemin emprunté que d’autres fouleront après nous… On peut juste poser des petites balises pour prévenir, avertir et chacun en fera bonne usage ou non… Alors oui, on devient plus tolérant avec les autres, parce qu’on a vu notre difficulté à changer, à bouger, à évoluer. Alors on devient plus patient avec les autres…

Je me sens apte aujourd’hui avec ces nombreuses vies que j’ai vécu d’accompagner la jeunesse à s’écouter, les plus âgés à se poser et mes congénères à se remettre en questions… Je crois que la quarantaine nous change autant que la trentaine… Et la vingtaine… Toutes les dizaines nous enrichissent. La différence vient du nombres d’expériences différentes qu’on accepte de tenter et de notre capacité à remettre en question notre Ego qui n’est qu’une partie de nous, pour trouver notre centre, notre vraie nature…

Alors dans quelques jours je franchis encore une étape, une nouvelle année de plus qui s’ouvre devant moi pour vivre encore une multitudes d’expériences de rat de laboratoire… Je crois que je n’ai jamais été aussi heureuse de vieillir parce que cette dernière années j’en ai accumulé encore des expériences et des remises en questions et celles là n’étaient pas des moindres… Malgré les vents tournants, les tempêtes et la mer déchaînée, j’ai gardé le cap vers ma bonne humeur et je suis arrivée à bon port mon enthousiasme en poche et mon cœur en étendard…

Alors cette année, je transmets… Je suis un émetteur-récepteur et j’adore! Je me sens pleine de belles choses à donner et à partager, si le cœur vous en dit, restez branchés et venez partager votre expérience sur ce site!

Je vais aller trinquer pour mes 43 ans,  un verre de thé à la menthe à la main à votre santé et à la mienne, à votre bien-être et à mon bonheur…

31 commentaires sur “Le privilège de l’âge

  1. oui à chaque dizaine, à chaque année, à chaque expérience je grandis, je suis plus tolérante parce que je vois à quel point je bouge, à quel point ce que je crois être des limites sont illusoires, comment j’ai pu me fourvoyer…je n’ai donc plus la même attente, dureté avec les autres
    .
    je suis ravie de vieillir et oui dans quelques mois 35 ans 😉

    A ta santé 🙂

  2. 43 ? Le rêve !!! …et oui, j’en ai quelques-uns de plus (49)….

    Un très joyeux anniversaire à une de mes blogueuses préférées 🙂

    Santé ! Bonheur ! Et plein de rires tout au long de cette belle année qui arrive !

  3. Vouloir éduquer et transmettre par des “y a qu’à” et “tu devrais” ne rime pas à grand chose, même si ces conseils partent de bons sentiments et de l’expérience des années… Les enfants ont souvent plus de sagesse que les adultes bien formatés.
    La meilleure transmission commence je crois par qui l’on est. Quand on respire le bien-être et la joie de vivre, ce rayonnement se transmet, il réconforte, il inspire… Et alors les paroles ont un peu plus de poids…
    Marie-Lore tu dégages beaucoup d’enthousiasme et de joie. Happy birthday jolie bombe!!!

  4. Meilleurs voeux et plein de belles choses pour toi pour ce joli anniversaire, santé, bonheur et tutti quanti! Il y a quelques jours, avec mon chéri, on rêvait de revenir à ta décennie, nous qui allons bientôt en franchir deux de plus, mais avec le bagage d’aujourd’hui…où nos certitudes s’effritent.
    oui et oui pour partager encore sur ton site plein de vie.

        1. Oui oui j’ai déja commencé ä recevoir les infos pour les 54! Je les adore… vous êtes les chefs de fil de la seconde moitié du 20eme siècle…

  5. Bon anniversaire en avance!
    43? Mais alors tu es de 69, comme moi!
    C’est le meilleur age (le meilleur age, c’est toujours maintenant de toutes façon)…

  6. Avant je me comportais comme dans la chanson de Gabin ” A 20 ans, je disais: je sais !”
    Avec l’âge et surtout le travail que j’ai fait sur moi, je suis plus tolérante, plus dans l’écoute aussi et plus patiente.
    Je remarque qu’une écoute bienveillante permet souvent à l’autre de trouver lui même des solutions et cela me permet aussi d’apprendre de lui.

    J’en ai eu du mal à lâcher toutes les projections que je mettais sur les autres (je n’acceptais pas que les autres ne soient pas comme moi, j’en rougis de honte en l’écrivant ^^).

    J’ai aussi très envie de transmettre le fait que tous les âges de la vie sont merveilleux, ce que tu fais aussi d’ailleurs.

    Tu m’as transmis cette force et cet optimisme face aux épreuves de la vie.
    Tu m’as donné aussi envie de partager mon expérience via un blog (sans tes encouragements, je serais certainement restée dans mon coin). Alors oui, transmettons nos compréhensions et notre joie, cela aura forcément un écho positif, même s’il n’est pas visible et quantifiable.

    Vive la vie et à bientôt pour fêter ton anniversaire !

    1. Merci…. ouh la la moi qui ne fete jamais mon anniv a l’avance… Bon en meme temps min astrologue preferé me dit que c’est aujourd’hui d’apres ma révolution solaire..

  7. Je te souhaite un très joyeux anniversaire… A toi, pleins de bonnes choses, des compréhensions, des prises de conscience, des conseils… Tu entres dans un âge que je connais et franchement, c’est sympa d’être une vieille débutante….
    Bises de la part de Brigitte de ’68

  8. J’aime bien vieillir parce que je me sens chaque jour un peu mieux dans mes baskets, un peu plus heureuse, un peu plus ouverte aux autres et au monde. (bon si, il y a un truc qui me gène. C’est quand je dois cocher ma tranche d’âge dans un sondage. Là j’avoue, ça me fait toujours bizarre de cocher + de 4.0). J’apprends chaque jour l’acceptation, la tolérance, le partage, l’expérience sous toute ses formes. Pour moi et pour les autres. J’apprends aussi à écouter et recevoir ce que les autres partagent avec moi; ce que je ne savais pas (bien) faire avant. J’adore ce chemin, la maturité, l’enrichissement et l’épanouissement qu’il m’apporte.
    J’ai du mal à exprimer ce que ce texte vient réveiller en profondeur sur la transmission, mais je sens qu’il ouvre quelque chose d’important sur quelque chose. Je vais prendre le temps de regarder la porte que tu viens d’éclairer avec ta jolie lampe ((-;
    Prépare bien ton passage au 43. Je reviendrai te souhaiter ton anniversaire dans quelques heures (j’arrive pas à souhaiter les anniv’ en avance).
    ♥ Santé Bonheur, la joie dans votre coeur ♥

  9. j’ai essayé 2 fois de te laisser un comm. Comme ça ne marche pas, je crois que je vais en faire un article par chez moi dans les jours qui viennent, ce sera une invitation à venir te lire aussi, du coup :-))

    Que cette nouvelle année de ta vie soit douce et heureuse ! 🙂 (c’est le pied de fêter son anniversaire au soleil ! :-))

  10. 43 ans..!
    Cette année-là a été pour moi déterminante.
    Tout en tremblant dans ma culotte, élégante expression personnelle qui signifie ce qu’elle signifie, je me suis libérée du tyran qui m’accompagnait, et prête à tout quitter, j’ai fait volte face et décidé de me battre pour le fruit de mon travail.
    Sans en avoir vraiment conscience alors, j’ai posé des choix pour mon indépendance et mon autonomie. Une année en fait de libération, j’ai commencé à me choisir.
    Non seulement je ne regrette rien, mais je sais aujourd’hui que j’ai fait les bons choix, juste que je n’aurais pas dû avoir aussi peur…
    Ah, la vie, quelle aventure..!!!

    Très joyeux anniversaire Marie-Lore! Etant née le jour de la Ste Françoise (du latin francus : homme libre), je ne peux pas l’oublier…
    Et ici aujourd’hui il fait un soleil magnifique, c’est un signe…!!! Que ta 43ème année soit magnifique!

  11. JE TE SOUHAITE D ETRE HEUREUSE PLEINE D AMOUR, QUE LE TEMPS EMBELISSE TA VIE Avec un grand coeur, on ne peu que remplire d autres coeur “AVEC COEUR “

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *