R comme Répétition

no images were found

Pourquoi vit-on des répétitions ?

On vit souvent des répétitions de situations dans notre vie ou notre quotidien. Parfois, on a l’impression même d’avoir parfaitement compris une leçon de vie et quelques temps plus tard le même genre de situation se représente. A force, c’est usant et on ne comprend pas toujours l’utilité de revivre à l’infini la même expérience puisqu’on a l’impression d’avoir compris ce qui s’est passé précédemment.

La répétition est monnaie courante

Je dois avouer qu’en tant que professionnel de l’accompagnement, je ne peux qu’observer des répétitions incroyables et déroutantes, dans vos vies comme dans la mienne, quand je vous revois à plusieurs reprises en 5, 7, 10 ou 15 ans…

Je me souviens de rendez vous où on me disait:

“Tout cela c’est déjà passé, j’ai l’impression que vous me racontez ma vie d’il y a un an”

et moi de répondre :

“Oui c’est vrai c’est la même chose qui se répète, vous allez vivre encore ce moment mais d’une manière différente et vous l’aviez déjà vécu jadis…”

“Oui en y réfléchissant, vous avez raison, il y a quelques années, j’ai déjà vécu la même chose.”

J’observe dans beaucoup de situations, la nécessité de la répétition avant le fameux déclic qui changera nos vies…

En voyance, j’ai l’impression parfois de répéter la même chose durant toute la consultation et que la personne concernée ne l’entends pas, comme si elle était hermétique à cette fameuse situation répétitive.

En échangeant avec plusieurs accompagnants lors de debriefing, on se rend compte qu’a plusieurs, on dit la même chose de manière différente depuis des mois, à un même individu. Et le déclic se fait un jour contre toute attente… On ne s’explique pas pourquoi c’est ce jour là avec cet accompagnant particulier, il n’y a aucune raison tangible. La magie, c’est le déclic là soudainement.

En coaching, après avoir débusqué un fonctionnement obsolète durant un rendez-vous, la personne s’étonne après avoir eu un éclair merveilleux de lucidité et de génie de replonger dans le même scenario quelques mois plus tard.

Moi-même dans ma vie, je sais que manger du gluten n’est pas bon pour mon organisme, cela m’est répété par des professionnels différents depuis des années. Je n’arrive toujours pas a exclure définitivement cet aliment de mon alimentation. Et pourtant, j’en ressens même physiquement les effets néfastes et j’ai beau me répéter, “Marie-Lore arrête de manger cela…”  Je persiste.

Mon père était atteint de la maladie Alzheimer et il fallait lui répéter la même chose à mainte reprises parce qu’il oubliait immédiatement ce qu’on lui disait. J’ai passé des années d’exercice de répétitions où je voyais à quel point s’énerver ne changeait rien, au contraire cela le rendait nerveux.

Pendant notre éducation les parents ou les professeur nous répètent des milliers de fois la même chose pour qu’on adopte leur commandement et que les règles rentrent enfin dans nos têtes…

La nécessité du “mode répétitif” de notre cerveau

Alors que se passe t il? Pourquoi ce besoin de répétitions avant d’imprimer? De retenir? De ne plus recommencer les mêmes erreurs?

Voila ce que j’observe depuis quinze ans à travers vous et moi sur le mécanisme de la répétition:

Le cerveau fonctionne depuis l’enfance sur un mode répétitif.

Pour une même situation, il met un processus de réaction en place qui se répétera a l’infini pour le même genre de situation.

Des exemples:

1. Petite on me parle brutalement , je boude. En grandissant à chaque fois que quelqu’un me parlera durement, je bouderais.

2. Enfant je n’aime pas les conflits. A chaque fois que je sens monter une dispute, je me fais toute petite, puis transparente avant de disparaitre discrètement dans ma chambre. En grandissant avec mes amoureux, collègues de bureau ou amis,  face à la même situation j’adopterai le même réflexe, je ne prendrai surtout pas parti et je me ferai toute petite dans un coin en attendant que l’orage passe.

Je pourrais vous citer des tonnes d’exemples encore.

La repetition fait partie de notre quotidien. Cest la base du fonctionnement de notre cerveau. Il repère une situation connue et place en face la même réaction à chaque fois.

Le mode “répétition”, une protection contre les émotions

Le cerveau est l’ordinateur le plus puissant du monde, il gère et traite les informations, les stimuli en une fraction de seconde et répond par le même stimulus face à une situation similaire à chaque occasion. Il s’en sort ainsi pour éviter de vivre trop fortement les émotions et de nous déstabiliser. Il gère les émotions par le mental. Il met des habitudes en place qui finissent par être bien rodées et deviennent indécrottables.

C’est là que réside toute la difficulté du travail sur soi. Le tout n’est pas de prendre conscience d’une situation qui ne nous convient plus. Le plus difficile est de mettre un autre fonctionnement en place pour remplacer l’ancien qui lui se met automatiquement en route sans réfléchir. Nous sommes de vraies petites machines robotisées par notre cerveau. Et le comble c’est que c’est un système de défense du cerveau pour ne pas nous faire flancher face à un trop plein d’émotions…

La répétition nous met face à nos mécanismes de réactions

Le plus compliqué quand on a envie d’être plus gai, plus épanouis n’est pas de comprendre pourquoi on n’a pas encore atteint le bonheur…. mais de prendre conscience des influences de notre passé, de ces vieilles croyances bien ancrées et de voir l’impact des situations du présent qui réveillent ce passé et nous met en mode “réactif”.

Là se trouve le vrai travail de fond, transformer en conscience nos comportements, pour agir et non réagir. Accepter l’instant présent comme un nouveau moment tout neuf dans notre vie et non comme une répétition de souvenirs que nous reconnaissons inconsciemment et qui viennent appuyer sur nos blessures anciennes.

Nous avons sans arrêt le choix entre:

–  1. Vivre l’instant présent avec un regard neuf et le cœur grand ouvert et agir.

– 2. Avoir l’impression sans arrêt de revivre le passé les fesses serrées, la colère au fond de la gorge, le cœur enfermé dans une cage et un mal être a fleur de peau et réagir .

– 3.  Fantasmer sur un avenir plus prometteur sans aucune assurance et avoir un besoin constant d’être rassuré par l’extérieur dès que le doute ou l’incertitude pointe son nez…

Il n’y a véritablement que dans le présent que nous pouvons agir. En pardonnant au présent nous pourrons regarder notre passé différemment. En construisant maintenant, nous préparons notre future. Nous devons trouver aujourd’hui le nouveau comportement qui correspond à notre personnalité d’aujourd’hui.

Les répétitions nous obligent à regarder notre comportement pour nous voir victime ou créateur de l’instant. Pour comprendre si ce comportement est adapté à notre état d’adulte ou s’il correspond à un état infantile.

Cette situation ne me plait pas et bien je vais mettre une attention vigilante pour ne pas retomber dans le panneau et choisir l’action que je me sens capable de mener aujourd’hui.

Ce genre d’homme qui me drague et m’abandonne toujours, je le repère et je tourne les talons ou je vis la situation les yeux grands ouverts sans culpabiliser ou m’énerver. J’y vais en conscience ou je n’y vais pas.

La répétition est une chance

La répétition est un gros plan sur un changement à opérer dans notre vie. La vie nous montre tout, il suffit de regarder et de choisir ce que nous nous sentons de faire maintenant avec nos envies, notre énergie, notre capacité, nos moyens. Nous faisons toujours du mieux que nous pouvons à chaque instant.

Le problème est que le cerveau imprime difficilement ce qu’il n’a pas mis en place naturellement et spontanément lui même au départ. Il est donc très hermétique à la nouveauté pour s’en protéger. Il faudra des mois, voir des années et surtout un vrai regard bienveillant sur le nouveau fonctionnement à installer dans nos vie avant que le cerveau accepte de le poser comme la manière la plus adéquate de vivre les évènements qui se présentent. S’il en a fait l’expérience à petit échelle et qu’il sent que ce nouveau scénario ne nous déstabilise pas, il l’adoptera comme le meilleur remède. Vous l’avez compris, les nouveaux fonctionnements sont forcément plus adéquates, plus judicieux et surtout plus doux que les anciens mais on besoin d’une période de rodage. Alors ne perdez pas patience. Regardez-vous faire (ou re-faire) avec amour…

La répétition nous prépare à jouer le vrai rôle de notre vie. Tant que nous ne sommes pas prêt, le cerveau s’organise pour nous faire rejouer une répétition avant la grande représentation… Alors amusez-vous et prenez ces répétition comme un grand jeu…

 

7 commentaires sur “R comme Répétition

  1. Et avec du travail, de l’envie, à forcer de répéter un même schéma on avance et on finit par ne plus que choisir que de “Vivre l’instant présent avec un regard neuf et le cœur grand ouvert et agir.”

  2. Je me retrouve très bien dans ces exemples, de petite fille boudeuse ou qui a pris l’habitude de disparaître dans un trou de souris. pendant longtemps j’ai cru que tout ceci c’était moi, mon caractère. Maintenant,je sais que c’est un réflexe d’enfant, une parade trouvée à l’époque pour gérer les situations. Je le répète encore ce schéma, mais aujourd’hui je vois ce qui le provoque et j’arrive à en sortir plus facilement…voir à ne pas rentrer dedans.
    J’avoue qu’elle m’agace encore cette répétition. Mais bon, là encore, petit à petit, le schéma change. L’indulgence et la patience grignotent du terrain, le cerveau change ses croyances et ses anciens référentiels pour mettre à la place des fonctionnements d’adulte. Et puis j’apprends à aimer l’adulte que je deviens, avec ses qualités et ses défauts ((-;
    Et au final, ce chemin est hyper agréable!
    Merci pour ce super texte.

  3. c’est un merveilleux article, merci pour ce partage, je te rejoins à 100% , j’aurai bien eu du mal à résumer de nombreux ressentis en quelques phrases comme tu l’as fait. c’est un précieux nectare qui ce trouve là 🙂 merci

  4. bonsoir, cela me parle dans bien des domaines, je sais oui mais je ne parviens pas à changer de direction,des répétitions douloureuses vécues et qui reviennent et brammmmmmm j’y replonge pensant que les gens vont être differents avec les anneés, mais non illusoir de penser que l’on fait du neuf avec de l’ancien seulement dans mon cas cette répétition est encore plus douloureuse que la premiere et la justice s’en mele maintenant.La seule chose que je me suis dite c’est pourquoi le destin me l’à remis sur mon chemin.

  5. Je viens de tomber sur ce joly mot ” rèpètition ” dans le petit jeu que tu proposes..ce qui est vraiment drole c est qu avant meme de lire tes mots,je me suis dit ” ah non,encore des rèpètitions,yen a marre ” et qu ala fin de la lecture je trouve ce mot joly!!..comm si je mettais reconcilier avec ce mècanisme naturel de repetition donc reconcilier avec une parti de moi meme…”et si la vie n etait qu une grande rèpètition avant de jouer le vrai role de notre vie”!..j adore!!..tout de suite,ça rend a ma vie,ce cotè moins serieux,moins grave!!..bè ouais j ai encore rèpètè mais tant mieux ça m a permis de comprendre ce que j ai a amèliorer!!
    Merci infiniment Marie Lore..ce mot change totalement mon regard sur la vie,les autres et les evenements de mon petit quotidien….

  6. L’univers est toujours bienveillant, et ce abécédaire, tombe toujours pile poil, comme on dit!!! Merci pour votre dévouement aux autres, que le “bon dieu” là-haut qui voit tout, vous rende aux centuples, le bien que vous venez de m’apporter, ici et maintenant. MERCI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *