L’énergie des natifs des années 70

no images were found

Introduction sur cette décennie

Cette décennie suit la décennies des “Bisousnours” (comme j’aime à l’appeler) qui a amené un changement dans le monde, une envie d’unicité, de partage, de transparence. Les années 60 ont apporté une brise d’amour dans ce siècle de reconstruction matérielle où l’apparence comptait encore beaucoup jusque là. On commence à voir le début de notre ère spirituelle du 21ème siècle. Cette décennie engage la bascule vers les années 70 où chacun doit comprendre qu’il faut compter sur soi d’abord. Les années 60 étaient vraiment les années “peace and love” où l’on voulaient être tous ensemble pour avancer main dans la main…

A partir de 1970 l’énergie change et ce fantasme s’estompe peu à peu.

C’est le temps des chocs pétroliers, la crise que nous connaissons actuellement prend ses racines dans cette décennie où le message est de comprendre qu’il est important de construire pour soi pour être heureux sans attendre ou sans compter sur les autres. Le bonheur oui, mais en se sentant responsable de le générer pour soi-même. C’est la décennie qui nous montre qu’il faut sortir de ce coté sociale qui nous conduit à la dépendance, comme le chômage, la sécurité sociale ou le soutien familial…

Le choc pétrolier arrive pour casser cette énergie qui est dans l’air. Devenez autonome!

Vous êtes nés dans les années 70?

Si vous êtes nés dans cette décennie, vous devez sentir au fond de votre ventre que vous êtes faits pour être heureux et cette phrase doit raisonner en vous depuis longtemps: “Un jour quand je serai grand, je serai heureux et je m’éclaterai!”

Vous avez choisi d’être heureux et de comprendre que ce bonheur passe d’abord par un bien-être mental et physique et ensuite par soi-même.

La génération des 70 est beaucoup plus tournée vers elle. C’est la generation qui risque le plus de connaitre les divorces, les dépressions. C’est celle qui se remettra le plus question pour sortir des vieux schémas.

Les 70 ont choisis d’être heureux. Un jour ils comprennent qu’ils ne doivent compter que sur eux. C’est la clé vers le paradis. Avant cette compréhension, ils sont dans la croyance que quelqu’un va les aider a progresser. Au lieu d’utiliser l’autre comme un levier, ils s’en servent comme d’un porte manteau…

Les 70 vont être les plus maraboutés, gouroutisés… et les plus dans des démarches multiples de développement personnel. Ils se cherchent… Ils sont curieux mais il y a chez eux, confusion entre apprendre, recevoir  et expérimenter un enseignement et croire que tout ce déclenche par un coup de baguette magique ou par un claquement de doigt. Ils veulent faire beaucoup de choses mais oublient de prendre le temps de se demander quelles sont leurs qualités et ont une vraie difficulté à aller jusqu’au bout des choses.

  C’est la generation des indépendants. Cest celle qui nous prépare à travailler autrement en utilisant ses qualités et son potentiel propre.

Vous restez longtemps chers 70, dans l’illusion des natifs des années 60 qu’on peut faire les choses ensemble, jusqu’à pousser votre être dans un mal-être extrême bercé par cette illusion alors que votre petite voix vous murmure depuis longtemps de vous lancer…De tenter la grande aventure tout seul…

Les natifs des années 70 n’ont jamais été vraiment soutenus.

C’est difficile à vivre et en même temps, c’est un choix d’incarnation pour être obligé d’aller chercher sa force intérieure. Ils doivent apprendre à avoir confiance en eux, à compter sur eux en cherchant ce pour quoi ils sont fait.Personne ne peut trouver mieux qu’eux, là où ils seront les plus à l’aise comme des poissons dans l’eau. On ne peut plus obliger cette génération à faire les études que papa et maman décident à leur place. Ils ne peuvent pas se contraindre à vie. D’ailleurs si vraiment ils sont malheureux, ils finissent par tout planter et se barrent très loin…

Cette génération bien particulière a décidé d’être heureuse et arrive avec une énergie de responsabilité individuelle forte. C’est la génération qui est partagée entre la tête et le cœur. Ce sont des guerriers solitaires qui recherchent l’âme sœur jusqu’à trouver seul leur voie. Il passe de la tête au cœur en regrettant de ne pas être soutenu et cherchant à s’en sortir seul sans demander franchement de l’aide. Ils ont un gros cerveau et une forte intuition… C’est à que réside leur grande difficulté. .. Arrêter de cogiter et suivre leur intuition…

Vous mettez du temps, parfois vos 40 premières années, avant d’être acculés… Et l’âge aidant, vous finissez par vous dire, “Bon il est temps!” pour ne pas souffrir de désillusion trop forte et ouvrir votre esprit sur une autre dimension.

Quand vous aurez compris que votre bonheur ne tient qu’à vous, vous avancerez à pas de géant et constaterez qu’à chaque fois que vous faites les choses seuls, votre vie se construit sans soucis.

Alors si vous avez quelques décennies derrière vous, vous pouvez déjà faire ce bilan. Retournez-vous, juste pour voir… Et vous pourrez enfin choisir d’être heureux en vous sur-motivant. Sinon, prenez un coach pour vous pousser en avant et vous gonfler d’énergie pour faire les choses dont vous rêvez! Mais ne fantasmez pas trop, c’est quand même vous qui devrez vous dépasser et vous poser les bonnes questions… En cherchant les réponses. Elles ne tomberont pas toutes crues…

Vous êtes parents d’enfants nés dans les années 70

Vous avez du vous prendre la tête plus d’une fois sur cette inconsistance et leur énorme capacité à tous remettre en question, à être insatisfait et à décider de changer de voie alors qu’ils arrivaient enfin au but. Ils touchaient du bout des doigts la réussite professionnelle ou familiale à vos yeux et voila qu’ils décident encore de changer de vie…

Vous devez parfois aussi les trouver bien égoïstes. Ils pensent beaucoup trop à eux et peu à vous. C’est ce que vous croyez parce qu’ils sont en fait, très dévoués envers leurs parents mais ne veulent pas du tout de la même vie. Ils doivent s’éloigner de vous pour mieux se retrouver avec eux mêmes, pour mieux supporter votre cadre un peu trop rigide à leur gout. Quand vous vous occuperez plus de vous, ils reviendront.

C’est sans doute la génération du 20ème siècle qui se sera faite le plus accompagnée par des psy, coach, médecins ou accompagnants et qui aura acceptée de se faire du bien, en prenant des vacances, en se faisant masser, en s’arrêtant de travailler, en s’écoutant finalement…

C’est la génération qui a décidé de naître à la fin du 20ème siècle pour être adulte pour ce passage à l’an 2000.

Les 70, ces enfants terribles et hors normes, vont être les piliers de la bascule. Ils ont été des leviers puis les piliers sur lesquels les anciens et les plus jeunes vont pouvoir s’appuyer pour ancrer leur changement.

Leur problème?

Ils sont un peu paresseux du fait qu’ils sont tellement surs de réussir, qu’ils ne vont jamais malheureusement jusqu’au bout des choses… Un petit défaut me direz-vous comparé à leur élan d’évolution. Ils vont finir par comprendre que leur bonheur ne dépend que d’eux mêmes et ils vont décider un jour de prendre en main leur destinée.

Ceux qui sont nés au début des années 70 sont entrain de s’apercevoir que les années passent vite et qu’il serait temps de passer aux choses sérieuses…

Vous avez des parents nés en 70?

Vous êtes nés dans les années 90 et et vos parents sont de cette génération? Ils vous transmettent cette énergie de réussite et peuvent accepter votre lenteur puisqu’ils sont lents dans leur évolution. Vous prendrez le temps entre vos 15 et 30 ans pour trouver votre place alors qu’eux, auront utilisé presque deux fois plus de temps, ils ne pourront pas vous en vouloir finalement de votre coté dépendant- indépendants. Ils seront plutôt ouverts avec vous et vous protégeront de ce qui vous empêche d’être libre… Peut être trop d’ailleurs…

En tous cas, ces parents sont plutôt sympathiques et hors normes, différents de vos grands parents et plus ouverts que leurs aînés.

Conclusion: Les années 70

Cette décennie apporte une autre philosophie, celle de comprendre que nous sommes chacun responsable de notre bonheur et ce n’est ni nos parents, ni la société qui doit porter cette charge. Cette période nous demande de nous recentrer sur nous-mêmes et de comprendre qu’il est temps de changer. L’intégration prend du temps mais l’ancrage de l’évolution se trouve là… Les années 70 marquent un pas vers la responsabilité individuelle.

Je suis bien contente d’être née à cette époque, pas vous?

10 commentaires sur “L’énergie des natifs des années 70

  1. Le “Bon, il est temps!” dont tu parles, je le vis vraiment et très fortement aujourd’hui, à bientôt 40 ans 🙂 Et c’est rigolo toutes les copines autour de moi qui sont en train de faire leur coming out sur ce qu’elles ont vraiment envie de faire de leur vie!!! J’ai l’impression que toutes ces fleurs des années 70 sont vraiment en train d’éclore aujourd’hui!
    Le plus dur, pour moi, c’est d’accepter ma lenteur. En même temps, sans elle, je serai en train de déprimer dans je ne sais quel job aujourd’hui…

  2. Merci pour cet article Marie-Lore ! Je me retrouve dans tellement d’aspects (“C’est difficile à vivre et en même temps, c’est un choix d’incarnation pour aller chercher sa force intérieure. Ils doivent apprendre à avoir confiance en eux, à compter sur eux en cherchant ce pour quoi ils sont fait.Personne ne peut trouver mieux qu’eux là où ils seront les plus à l’aise comme des poissons dans l’eau.”) Quel boulot ! Même si je n’ai pas attendu la 40taine pour commencer le travail ( pour moi ça a débuté dans la 20taine), je trouve ça long, long, long… et dire que j’ai peu de patience ^^ !

  3. Pour moi tout pareil, ça résonne complètement! Surtout cette phrase : « Un jour quand je serai grande, je serai heureux et je m’éclaterai! ». J’ai cherché toute ma vie ce que j’avais vraiment envie de faire, ce qui me correspond le mieux….Au collège, quand on m’a demandé ce que je comptais faire, quelle orientation je voulais prendre, j’ai complètement paniqué!! J’ai passé tous les mercredis de la cinquième à la seconde, au CIO à fouiller tous les classeurs, pour voir toutes les possibilités qui s’offraient à moi! Une fois dans la vie active, j’ai changé je ne sais combien de fois d’employeur, de métier, de région….Et pourtant, je ne me suis jamais vraiment sentie bien dans mes baskets et avec, en prime, l’impression de me “gâcher” car je connais mon potentiel!! (sans fausse modestie! ;-)). Et que j’ai toujours eu l’impression de ne pas l’exploiter complètement.
    Et là, à 39 ans, je vais enfin me lancer, j’ai trouvé ma voie et je mets tous les jalons en place pour que ça fonctionne! Je pose des actes pour bien faire comprendre à l’Univers que cette fois, mon vieux, c’est la bonne, et que ça va dépoter!!!!! Yes!!!!!!!!J’adore l’énergie de 2014!!

  4. J’ai adoré lire ton décryptage. C’est une aide précieuse, merci.

    “C’est la décennie qui nous montre qu’il faut sortir de ce coté social qui nous conduit à la dépendance, comme le chômage, la sécurité sociale…
    Le choc pétrolier arrive pour casser cette énergie qui est dans l’air. Soyez autonome!”

    En lisant cet extrait, je me dis que la crise actuelle nous demande de faire ce même effort d’autonomie étant donné l’état actuel de toutes les structures …

  5. Comme quoi, il suffit de demander et on obtient les réponses que l’on attend! Merci Marie-Lore, moi aussi je m’y retrouve complètement!

  6. ben c est tout moi ca! oui lenteur (avec un mechant test sur la patience), oui la paresse (sauf que je suis capable d etre super efficace et super rapide donc un peu perfectionniste pour atteindre le but)…et oui heureuse (accepter de passer par des phases de tristesse) et surtout responsable (accepter aussi d etre dependante du systeme) pour apprecier le chemin parcouru (me remercier pour tout ca) pour avoir une idee plus juste de ce qui est bon pour moi. merciiiiii pour ce beau portrait!

  7. Salut belle des champs!
    J’aime beaucoup ton pseudo sur LPGalactique …et la photo que tu utilise aussi: tu es une très jolie belle des champs!
    A ce propos, voici la pub des années 70/80:
    https://www.youtube.com/watch?v=IC-6vWW4FZI
    J’ai toujours adoré cette pub …pour la jolie fille, et la jolie mélodie de la chanson de la pub!

    Je suis un gars des années 70 vu que je suis né le 21 juillet 1971!

    Et là, c’est un drame, car quand je vois la misère de ce monde de 2014, je suis dégouté! Les gens étaient tellement plus sympas dans mon enfance…
    Les voitures étaient jolies et fiables, les maisons étaient jolies et pas cher, la nature n’était pas massacrée, les oiseaux ne nous chiaient pas dessus (enfin moins lol! …pour nous dire vous êtes gonflants à pourrir la nature).
    J’ai vu ton article (celui-ci) comme une énorme synchronicité pour moi, car c’est bien comme ça que je suis…et surtout je suis en pleine remise en question de ce que je veux vraiment et comment y arriver!
    Depuis que je suis né, j’ai plein de projets, et aussitôt que je m’approche de la réussite de l’un d’eux …j’arrête et je passe au suivant! C’est normal en fait! Dès que j’ai compris que j’ai réussi (même avant “le dernier acte”), je ne vois pas l’intérêt d’aller plus loin!
    Bon, c’est clair que si je n’ai rien construit dans ma vie, c’est en fonctionnant de cette façon …donc, maintenant j’ai décidé d’aller au bout de mes rêves (et j’en ai toujours au moins autant que lorsque j’étais gamin)!
    Cette année va être l’année où les gosses des années 70 vont chambouler toutes les certitudes et les sales habitudes des gens!
    Nos parents ont rêvé de changer le monde …puis ce monde a “offert” assez facilement (vraiment très facilement …au point que j’ai toujours trouvé ça louche…) une bonne situation …à la plupart d’entre eux …pile poil ce qu’il fallait pour les endormir..!
    Mais nous, les gamins des années 70, on ne peut nous “acheter” avec une situation et des avantages!
    L’heure du bonheur a sonné …et même ceux qui ne le veulent pas pour le peuple, et se mettent des bouchons dans les oreilles, vont l’entendre 😉

    1. Coucou!Merci pour cette pub et ton com. J’ai adoré cette pub et ce fromage quand j’étais petite avant d’arreter les produits laitiers a ma trentaine naissante

      Au fait, ce n’est pas moi qui pose les textes sur ce site. Et bien tant mieux pour te voir ici… j’aurais pu écrire la meme chose…. A + !!!

  8. Bien contente aussi d’être née dans cette période,avec cette envie d’être heureuse oui. Bon, à la lecture de l’article, le côté fainéant m’a fait rire jaune, j’avoue ((-; Et pourtant, après réflexion…je suis bien obligée de reconnaitre ce côté qui ne va pas en profondeur et qui s’arrête alors qu’elle a un boulevard qui s’ouvre devant elle.
    En même temps, je passe une partie de mon temps à lutter contre mes peurs. En apparence, c’est de la fainéantise parce que les choses n’avancent pas, que je perds une énergie considérable à tourner en rond. Mais j’ai pris conscience assez tard du temps et de l’énergie que ça mobilise pour rien cette lutte contre ses peurs, autant de temps et d’énergie que je ne peux pas mettre ailleurs. Le côté pas soutenu et qui ne demande pas d’aide accentue tout ça je trouve (oki, mon égo se cherche des excuses…!!)
    Depuis fin 2013 et ce début 2014, je sens un changement et j’ai bien été accompagnée dans ce sens de “bon il est temps maintenant” de faire, et de faire par toi même. C’est justement ce qui me donne le courage d’affronter un peu plus mes peurs, d’aller plus en profondeur sur des sujets qui tout d’un coup s’ouvrent devant moi (alors qu’ils sont là depuis un moment, simplement je ne les voyais pas).
    Allez cher(s) 70, en avant toute ((-;

  9. Étant du 15 juin 1979 du chemin de vie 38/11/2 en coeur des trônes,me relevant de 14 mois de combat suite à la perte par suicide de mon conjoint,je viens finalement de récupérer mes 3 enfants dont mon bébé ayant été victime d’un erreur médicale sur qui on a tout tenté pour nous accuser à tord….Étant épuisée et voyant mes enfants complètent s désorienté de toute cette année passée ainsi qu’un bébé me reconnaissant plus…Puis-je espérer vent positif dans un avenir rapproché?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *