La secousse de la pleine lune du 15 avril 2014

Moment de reconstruction

no images were found

Cette pleine lune est forte et assez de déstabilisante. J’ai décidé vu les messages qui venaient, d’ajouter sur les énergie d’avril quelques éléments pour mieux gérer ce moment du printemps.

Cette année 2014 nous invite à redémarrer notre vie autrement. Nous devons tirer le suc de nos expériences passées mais en aucun cas nous reposer dessus et les conserver intactes.

Nous devons osciller entre, poser nos compréhensions, nous proposer d’autres alternatives, essayer de nouveaux repères sans mettre de certitudes ni  d’attente sur leur réussite. Nous devons essayer d’autres fonctionnements les yeux et le cœur grand ouvert. Et même s’attendre à devoir changer régulièrement de repères si ceux que nous avons nouvellement calés ne nous conviennent pas avec le temps qui passe. Si nous sommes heureux avec ses nouveaux repères nous pourrons les conserver et dans  le cas contraire, nous ne devrons surtout pas revenir en arrière mais en poser d’autres pour tester autre chose encore et encore.

Pas facile ce qui nous attend mais si nous regardons cela comme un grand jeu géant et mystérieux à découvrir… cela peut être amusant.

Tout change, les évènements, les réactions, la conscience, rien ne se passera plus comme avant. Attendez-vous à tout et à rien, menez vos actions pour vous aujourd’hui. La vraie différence aussi en ce moment c’est que nous ne pouvons plus faire confiance à notre mental. Lui cherche à se rassurer et va tendance à chercher des repères dans le passé ou à anticiper sur le futur en générant beaucoup de peurs. C’est l’intuition qui va nous diriger dans la bonne direction désormais. Et elle se traduit au présent iniquement. Nous allons devoir lui faire confiance.

Ce mois d’avril nous recolle avec des énergie anciennes, de l’enfance, de la famille, nos anciennes croyances qu’on croyaient balayées refont surface. Nos automatismes se réenclenchent… Regardons nous faire… ça patoge de tous les cotés… Que faire, que lâcher?

Chacun a besoin de trouver son ancre.

Comment la trouver alors que notre réflexe était de trouver chez l’autre ce qui nous manquait?

Nous devons pouvoir arrêter note bateau dans n’importe quelle mer ou port et avoir une ancre sacrement solide pour la jeter dans une mer agitée et prendre du recul au milieu de la tempête sans s’affoler.

Pour passer ces tempêtes, chacun doit pouvoir jeter son ancre sans peur d’être emporté par les vagues. Et avant de la jeter encore faut il l’avoir trouvée, forgée et avoir lâché celui ou celle qu’on a pris pour notre ancre..
Pour la trouver,  nous devons découvrir ce qui nous a le plus manqué dans notre vie pour le développer seul maintenant. On a eu plein d’exemples autour de nous, à nous de pratiquer maintenant. Il est venir le moment de l’expérience. On ne réfléchit plus, on essaye. On forge pour devenir un bon forgeron et savoir forger une ancre solide et faite à notre mesure.

Que chacun cherche ce qui lui a le plus manqué dans sa vie et qu’il a toujours trouvé chez les autres autour de lui ces dernières années ou décennies. Ce qui est pourtant notre plus grand besoin pour être heureux au milieu des autres pour sortir de la dépendances, de l’abandon, du rejet, de l’humiliation ou de la trahison.

Vous avez compris le message?

Ancrons-nous avant la tempête…

Allez lire aussi la lunaison de mon astrologue préféré Tristan Balguerie, c’est ICI

31 commentaires sur “La secousse de la pleine lune du 15 avril 2014

  1. Waouh, ton texte m’interpelle. Depuis 2-3 jours, beaucoup de choses me ramènent au même endroit.. et en te lisant, je réalise que c’est ce qui m’a le plus manqué. Bon dans ce cas, je ne l’ai pas trouvé chez les autres, mais attendu d’eux, ça oui, désespéremment. C’est de la TENDRESSE.
    Et ces derniers jours, ce mot me revient en tête. Je me vois m’attacher à une relation plus qu’improbable, en sachant que c’est cette attente qui fait que je ne lâche pas, que j’y repense presque malgré moi..
    Alors, je vais suivre ton conseil. Devenir la source. Etre tendre avec moi. Déboulonner la carapace de dur à cuir. Je vais jouer au jeu de me combler de tendresse, d’être la tendresse et essayer de le faire sur toutes les mers et par tout les temps..!
    J’entend déjà “pas essayer.., l’être..!
    Merci Marie-Lore!!!

  2. Énergie des deux derniers jours, grosse descente d’information, énergie de transformation. L’intégration dans le corps est tel que je perds l’équilibre et j’ai la tête qui tourne comme si tout me disait de ralentir et d’écouter.
    Et su je fais le lien avec le message reçu dimanche, de revenir à moi, à ma personnalité, ma créativité.
    Je suis confrontée à des vrais challenges qui touchent à mon héritage familial en matière d’énergie immatérielle, de voyance qui se colle en plus chez moi à la lune noire dans mon thème et sur mon épaule j’ai l’ange de l’intégrité.

    Tout un programme que je vis au jour le jour.

    Ce matin le message était ralentir pour intégrer…Et comme quoi c’est vraiment dans l’air j’ai entamer un défi de 21 jours de méditation.

    Je confirme le chemin est balisé, et pour reprendre tes mots “le coeur voit tout”.

  3. Je reviens et je me dis que je vais creuser ce que j’ai cherché chez les autres et ce qui me vient c’est l’autorisation ….et là je me dis dis donc autorisation/liberté/humiliation/masochiste ..lise bourbeau…fort intéressant 🙂

  4. Merci Marie-Lore pour ces petites précisions bien nécessaires…
    Pour moi ce serait affection… Pas simple à développer seul/e, mais bon.
    Bises

    1. Pas simple? Etre tendre avec soi, se donner de l’amour, se faire de beaux cadeaux! Regarde tu commences super bien avec le séjour à Bali :o)

  5. Bonjour,
    Mon mental appréhendait mais dans l instant je vis cette pleine lune dans une infini douceur..c est magique…je me sens rempli de joie et d amour pour tous les etres de l univers…
    Pour moi, y a deux choses qui m ont manquè etant enfant,
    Et qui quand je regarde bien vont de paires…c est la douceur pour la confiance…
    Merci Marie Lore de veiller sur nous tous…

    1. Bonjour Sabri,
      Je suis une messagère des temps moderne et je ne suis que porte parole… Je sais que je dis tout fort ce que votre petite voix dit encore trop bas… Alors je prête le haut parleur et cela fonctionne plutôt bien! Belle journée!

      1. Merci pour ta reponse Marie-Lore,je sais bien que tu es un intermediaire..il n empeche que tu as l amour necessaire en toi pour prendre du temps pour nous en faire part..et c est a ce joly partage, de coeur a coeur,que je te dis Merci…belle journèe a tous…

  6. Bonjour,
    Encore une fois je dis merci à l’Univers car à chaque fois que je suis dans le doute, il m’indique le chemin. Ce matin, je surfe sur ma page Facebook et que vois-je ? Ton article Marie-Lore, qui tombe à pic pour moi. Il exprime exactement ce que je ressens : le besoin de changer mes repères, de trouver d’autres fonctionnements pour trouver la sérénité et le bonheur. Et toute la difficulté consiste à faire le tri entre ce que je peux garder, ce que je dois abandonner et ce que je dois essayer. C’est très perturbant et très fatigant. Mais le jeu en vaut la chandelle ! Je vois le chemin parcouru jusqu’ici. Je sais que j’en aurai la force car j’ai déjà su faire des choix courageux. Donc je pourrai faire ceux dont j’ai besoin maintenant pour avancer. Je viens de découvrir que ce qui m’a le plus manqué dans ma vie c’est la confiance ! Me faire confiance, croire en moi. Je dois arrêter de me protéger/d’avoir peur et avancer. J’ai tout ce qu’il faut en moi pour suivre mon chemin.

    1. Bonjour Célia,
      J’en pleurerai de joie de ton message! C’est exactement les mots du séjour du désert! C’est là en toi en éveil, je suis émerveillée de la vie. Quand on cherche, on trouve! Plein de bises à toi :o)))

      1. Merci Marie-Lore, en lisant ta réponse, moi je pleure vraiment de joie là!
        merci à l’Univers, et à tous ceux qui me guident sur mon chemin 🙂
        j’ai entrepris un voyage passionnant, troublant, surprenant… effrayant parfois… et cependant je n’ai jamais sentie autant de bonheur et ressentie autant de reconnaissance d’être en vie, et de vivre tout ce que je vis. Car je sais que je suis sur la bonne route.

  7. Ce qui m’a toujours fait défaut, c’est de la discipline, de la rigueur pour mener à bien mes projets. J’ai toujours été bonne élève et ai donc toujours pu sauver les meubles à la dernière minute… Depuis quelques années, je réalise bien que je ne peux plus fonctionner en mode “survie”. Je travaille donc sur la régularité : semer mes graines chaque jour…

    1. À régularité oui, constance mais rigueur c’est peut être un peu fort… Voir discipline dans l’abécédaire de la voyante….
      Grosses bises en passant!

  8. Ce qui m’a manqué enfant? Principalement la protection, la douceur et la joie. Ca ne faisait pas partie de ma vie.
    Merci pour cet article et ce questionnement. Avril est comme une grosse tempête. Pas facile de tenir le cap mais j’aime le nettoyage qu’il m’amène à faire et les questionnements qu’il oblige à se poser. Pour passer un cap. En avant toutes vers les iles intérieures de la douceur, de la joie et de la protection alors. Je suis sure qu’il y a pleins de mouillages supers où jeter l’ancre ((-;

  9. Bonjour Marie-Lore. Ce qui m’a le plus manqué, l’amour. Et j’en manque encore. En pleine dépression je suis, et n’arrive plus à trouver ce chemin. Bonne soirée à tous…

  10. Bonsoir Marie Lore,

    Ce qui m’a le plus manqué, c’est “l’autre” quel qu’il soit; c’est les moments de partage, d’attention à porter sur l’autre et réciproquement. Ce qui veut dire que ce qui ne m’a pas manqué, et bien c’est la solitude puisqu’elle a été une compagnie non souhaitée…mais c’est ainsi.
    En cette période de pleine lune et de transformation, je me suis écouté. Le 14, c’était mon anniversaire; j’ai posé un congé pour me reposer. J’ai jardiné, avec des grandes pauses allongée dans l’herbe et au soleil. Et voila, une nouvelle page se tourne avec une grande envie d’en écrire une plus belle…si seulement il était possible d’effacer l’avant. mais bon, faisant avec. Je ressens l’énergie du re-nouveau. Je suis donc dans une paix intérieure, car réécrire, c’est créer; et je fais confiance à la vie car si je ressens tout cela en étant en paix et heureuse de recevoir cette belle énergie, c’est que du beau va arriver.
    Merci pour vos écris qui me conforte dans mes ressentis.
    Bonne soirée

    Marie H.

    1. Pour trouver son ancre, c’est obligatoirement quelque chose en soi à découvrir et non chez l’autre. Alors en lisant vos écrits, j’ai envie de vous dire si je peux me permettre: avez-vous trouver votre présence?
      Bonne recherche et bon ancrage à vous :0)

      1. Bonjour Marie Lore,
        Merci d’avoir prit le temps pour me répondre.
        Vous pouvez oser et vous permettre sans problème…quand vous me demandez si j’ai trouvé ma présence, c’est ce que je dois découvrir dont vous me parler?
        Je comprends bien ce que vous me dites quand vous écrivez que c’est quelque chose en soi; mais je crois que l’absence de partage à prit une si grande place….en fin de compte, il faut que je me pose la question à l’envers.
        Mais je vais trouver.
        Bon WE de Pâques enchocolaté
        Marie H.

      2. Bonjour,

        En lisant un texte ce matin sur les énergies d’Avril, j’ai trouvé ce qui m’a manqué: le lâcher prise. Et je crois que j’ai commencé ces derniers temps à faire confiance au plan pour moi.
        Merci de m’avoir fait réfléchir….
        Cordialement
        Marie H.

  11. MERci à tout les 2 !!!!

    qu’elle révélation Marie-Lore !! “découvrir ce qui nous a le plus manqué pour le développer seul maintenant”…. WOW !!
    la stabilité…. un mot si ENORME pour moi!! 🙂 et oui je cherche la stabilité chez les autres, leur cadre me sécurise et me donne l’impression que je peux uniquement à ce moment là me tourner vers l’extérieur et laisser libre cours à toutes mes envies, mes désirs… jusqu’au jour où ce cadre m’étouffe !!!! 🙂 et la machine à laver recommence etc…
    maintenant je vais donc bien m’atteler à trouver ma propre stabilité tout en étant continuellement en mouvement (interne et externe) … dans ta tempête il n’y avait pas non plus qlqs ouragans par ci par là? =D
    MERCI encore pour toutes ces transmissions bien plus que Merveilleuses!

  12. Bonjour,

    SECURITE……le voilà ce mot qui m’a tant manqué !!!! Voilà ce que je cherche à travers l’autre !!! Et quand cet autre ne répond pas, plus ou pas suffisamment, la voilà la trahison qui pointe le bout de son nez !!!
    C’est celà que je dois aller chercher dans le creux de mes entrailles pour ne plus avoir peur, ni de moi ni des autres !!!! Vaste programme….cette lunaison me malmène….et l’ancre n’est pas assez solide…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *