Les énergies du mois de mai 2014

no images were found

Pensez positif

Ce mois ci n’est pas de tout repos encore… À moins que vous sachiez vous poser et faire le vide pour vous raccrocher à votre foi en la vie. Penser positif va être un vrai secours ce mois ci.

Ce mois de mai demande à aller chercher sa sagesse profonde parce que nous sommes secoués par nos croyances et leurs confrontations au quotidien.
Ne vous étonnez pas si votre conception de la vie est bousculée, si vous ne vous sentez pas en paix avec votre façon de regarder la vie et les événements qui se passe autour de vous.
Depuis pas mal de temps les messages affluent dans ce sens : revoir ses croyances, refondre ses bases, revisiter nos croyances, chercher notre profondeur et nos envies personnelles et y croire pour bâtir un futur différent. Nous cheminons avec une nouvelle conscience de plus en plus étendue et universelle.

Accepter de revoir ses croyances

Pas facile de revoir nos croyances, elles sont tellement ancrées en nous, quelles ont l’air de faire partie de nous. Et pourtant, nous avons tous hérités d’habitudes, de vue d’esprit de notre famille, entourage ou de la société dans laquelle nous vivons. Nous nous sommes identifiés aux autres pour survivre et être acceptés dans ce monde de brutes.
C’est ce qui ne fonctionne plus aujourd’hui dans notre vie qui est relié à de fausses croyances. Interrogez vous sur ce qui n’avancent pas, si en fait, ces besoins ou envies, ne sont pas tout simplement des croyances vissées dans vos entrailles depuis un lointain passé pour vous donner l’impression d’avoir des buts solides auprès de votre tribu, de vos semblables?

Aujourd’hui nous devons être sûrs de nos choix. Ces choix ne sont faits qu’avec une joie intense de se sentir à sa place. Nous ne pourrons plus indéfiniment lisser, faire semblant ou faire avec. Ce mois de mai nous propose de prendre ce temps pour revoir nos projets du moment…

Est ce vraiment ce que nous souhaitons faire le plus aujourd’hui?

Nous sentons- nous à notre place avec ces idées?

N’avons nous pas trop de projets en même temps?

Ńavons nous pas besoin de plus de temps pour tout réaliser?
Est ce pour nous faire plaisir ou satisfaire notre entourage?

Nous serons obligés de changer dans les années qui viennent par choix personnel ou contraints par les événements. Nous devons aller vers plus de souplesse et d’ouverture. La société va inéluctablement vers un changement profond. Ce qui ne veulent pas le voir sont dans la peur. Cette peur peut nous rendre aveugle et nous laisser dans un brouillard épais.

Le calme nous aide à dissiper le brouillard et à calmer ses peurs. Celles ci ne nous aideront vraiment pas à aller mieux. Elles ne nous mèneront qu’à nous accrocher à nos vieux schémas. Et plus nous y seront collés et plus le décollage va être violent.

Il est donc primordial si vous avez envie de vous sentir apaisés et heureux ce mois ci, de vous poser et de prendre ce temps pour vous brancher à votre profondeur et à ce en quoi vous croyez, Dieu l’Univers, les anges, les sages anciens, les philosophes…

Une clé pour passer ce mois de mai en toute sérénité?

Ressentir.
Mais comment faire me direz- vous?
Se poser.
Et ?
Écouter comment on se sent.

“Je me sens bien je suis à ma place, je me sens mal, quelque chose cloche.”
Alors si vous ne ressentez rien, c’est que vous êtes débranchés de votre corps. Pour y revenir, donnez vous du temps avec vous pour dormir, vous faire masser, faire du sport, manger sain…
Mes aides précieuses personnellement pour me relier au corps sont le repos, le massage et le Reiki. Le massage c’est quand je n’ai pas l’énergie de me faire du bien toute seule et que je suis trop sur- active pour me reposer. Dans ce cas le massage m’assomme et je reviens à moi après m’être reposée.
Quand on a perdu l’habitude de ressentir par son corps les événements et les personnes il est nécessaire de se laisser le temps pour retrouver le lien au corps. Sinon on fonctionne comme un robot coupé de son bien être et de son instinct de survie. On est juste programmé sur des répétitions…

Le danger ce mois ci

Alors le danger est de culpabiliser en croyant perdre son temps à se reposer et à ne rien faire alors qu’on a tant de choses à faire.

Alors ne rien faire c’est ce remplir du grand tout, c’est faire de l’espace pour recevoir l’inspiration et se brancher à son bien être. C’est retrouver l’énergie pour se positionner dans ce qui est juste pour soi.

Un conseil pour ce mois de mai 2014

Observez votre culpabilité ce mois ci. Elle n’existe que parce que vous croyez encore devoir faire allégeance à une autre autorité que votre propre personne. Si vous vous écoutiez en profondeur dans un moment de calme, je suis persuadée que vous accepteriez de prendre tout votre temps pour vous sentir bien dans vos choix, même si pour cela il vous fallait deux ou trois ans pour bâtir votre bonheur…
Alors ce joli mois de mai vous propose de vous relier à votre sagesse du coeur et non à la raison.

Bon mois de mai à tous… Et soyez sage ;0)

18 commentaires sur “Les énergies du mois de mai 2014

  1. Bonjour Marie-Lore, ce matin j’étais encore dans mon lit et j’entendais le vent qui souffle dehors, la nature qui s’agite. J’étais bien, je ne faisais rien que savourer cet instant en me disant qu’il fallait prendre des forces pour ce mois (ce moi) qui ne va pas être de tout repos c’est sûr. Prendre du temps pour soi effectivement pour me mieux se positionner ensuite, avoir ses points d’ancrage à la terre pour ne pas être déstabilisé par les tourbillons environnants. Tenir bon tout au long de ce joli “moi de mais”…

  2. Culpabiliser c’est refuser ce que nous sommes et ne pas s’accepter alors on est présent à soi même juste en se faisant mal et on n’existe que de cette façon ; en fait, ii faut se dire qu’on fait du mieux qu’on peut avec notre être et du coup pour nous aider à détricoter cette culpabilité effectivement aller voir du côté du corps, se relaxer, faire du reiki,sortir et juste regarder les arbres , le vent dans les arbres, centrer le regard sur le mouvement naturel , rentrer à pied de son travail en pensant à de belles choses. Défocaliser le regard qu’on a sur nous mêmes.
    Pour moi c’est yoga et musique….
    Bon dimanche à tous? Marie

    1. Culpabiliser… Oh quel vilain gros mot :0)
      Quand on a encore besoin du regard des autres pour exister…. Quand on oublie de s’aimer soi même… Mmmm

  3. C’est toujours avec beaucoup d’impatience de j’attends ces éclairages réguliers dont vous nous faites part: un grand merci !

  4. Ce post fait tellement écho. Depuis le début du mois, j’avais perdu foi en la vie, en moi-même. Tout me paraissait absurde… Mais j’ai lu L’art d’aimer d’Erich Frommh et cela m’a apaisé. Ce post me déculpabilise car je suis tellement fatiguée. Je fais un concours de sommeil avec mes chats 😀 mais à ce jeu, ils sont vraiment les meilleurs 🙂
    Merci Marie-Lore

    1. Je suis sur une île en Grèce et pendant la traversée je me suis dit qu’il était important que je poste sur les énergies de mai. Quand je lis ce message je me dis oh oui que j’ai bien fait de prendre ce temps… plein de bises d’un bout de l’Europe que je découvre… :0)

  5. Merci pour ces conseils, c’est toujours avec plaisir que je lis les énergies du mois. Cela tombe bien, je passe une semaine seule face à la mer, et je ne culpabilise plus : temps révolu, mais les croyances étaient tenaces!!!
    Beau séjour grec.

  6. Une petite voix m’a dit ce matin…viens relire les énergies du mois. Contente de m’être posée un peu pour l’entendre et l’écouter ((-;
    Ces 15 premiers jours s’était effectivement se positionner avec parfois des confrontations en réponse et la culpabilité qui va avec (j’aurai pu, j’aurai du, peut-être que j’ai tort…). et la difficulté à remettre en cause certaines croyances mais aussi à voir les croyances enraciner chez l’autre. Mais j’ai un peu beaucoup zappé la phase “se poser et se reposer”. Oki, je rajoute au “programme” des 15 prochains jours…Merci ((-;

  7. Ressentir, être tolérante avec moi-même, accepter le ryhtme que j’ai, sachant que quand tout sera prêt, ça ira probablement plus vite, ça glissera tout seul,

    et la culpabilité, oui, cette culpabilité “cette pseudo voix de la raison” avec ses petits reproches… hé bien au panier ! ça ne sert qu’à freiner de façon désagréable et ça ne sert à rien. mais ressentir m’a permis de comprendre ces énergies que justement je ne souhaitais plus ressentir et j’ai levé le pied ! yes ! bon y a encore du boulot, mais “Mois de Mai” va m’aider à développer tout ça pour encore mieux,
    merci Marie Lore de tes éclaircissements,

    😉
    Françoise sous le soleil de Méditerranée

  8. merci pour les explications qui me rassurent ! je suis en sacrée souffrance ! je me sens bringuebalée de toute part, et je dis non à quasiment tout ! mon âme sait plus rien digérer de ce que je vis ! cela fait un moment que je sais que j’ai beaucoup de choses à changer, qu’il est bon pour moi d’aller vers ce qui me met en joie, et là c’est “réaction du corps et de l’âme” à vitesse grand V ! de l’extérieur cela me fait beaucoup rire, … de l’intérieur beaucoup moins !! hum hum !! Merci beaucoup !! je vois avec ces éclaircissements “un phare” dans la mer déchainée

  9. J’ai mis du temps à comprendre que je devais prendre le temps. Que chaque étape que je traversais était essentielle. Que ça servait à rien de culpabiliser de ne pas y arriver plus vite… Du coup je sens comment les choses avancent je vois la vie me mettre les étapes en place un peu comme un chemin qui s’ouvre devant moi j’accepte mon rythme sachant que cela va faire ma force pour devenir qui je suis déjà à l’intérieur.
    😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *