Etes-vous prêts à vous accorder du temps?

no images were found

“Le fait de t’accorder la priorité, ce n’est pas ce que tu appelles de l’égoïsme”, c’est la conscience de toi-même.”

Neale Donald Walsch, Conversation avec Dieu Tome 1
 
Je viens de tomber par hasard sur cette citation que j’avais inscrite sur un morceau de papier il y a des années… Je trouve qu’elle est actuelle par rapport aux énergie collectives autour de nous aujourd’hui…
Demain, je tire au sort le gagnant de la consultation de voyance et avant la fin de la semaine je posterai les énergie de juillet 2014!
J’ai proposé aux personnes que je suis en travail sur le corps ou en coaching de tirer un mot de l’Abécédaire de la Voyance pour avoir un indice de ce sur quoi mettre l’accent cet été. Le résultat de ce tirage au sort a été impressionnant et criant de vérité.
J’ai décidé enfin de consacrer le temps nécessaire à l’édition de cet abécédaire. Il va partir en relecture définitive…. D’ici la fin de l’été se trouveront sans doute la centaine de lettre qui s’y trouve…
Alors si vous avez envie d’un éclairage, rendez vous en fin de la page citée ci après. Demandez ce sur quoi vous avez à travailler jusqu’au 21 septembre et cliquez ensuite. Revenez ici pour partager le mot que vous avez tiré.
A très vite!
C’est ici le tirage d’un mot de l’Abécédaire de la voyante! Cliquez sur MA REPONSE en fin de page
 
En attendant, bon fin de mois de juin, j’espère que vous avez suffisamment pensé à vous ce mois ci ;o)

29 commentaires sur “Etes-vous prêts à vous accorder du temps?

  1. Je viens partager avec vous mon tirage
    J’ai eu D comme Discipline et cela me va très très bien
    Discipline= cadre+constance+bienveillance
    Quel beau programme pour m’occuper de mon livre!! ;o)

  2. Je partage avec vous mon tirage :
    C comme Conflit… Première réaction à chaud : “mais je ne suis en conflit avec personne!”. Puis je relis la 1ère phrase, Conflit avec soi… et là, oui j’entends cette petite voix intérieure qui me souffle “Regarde bien au fond de toi et admets-le bon sang!”. Bon ok!Calme-toi, ne crie pas si fort! Jusqu’en septembre? Eh bien au boulot, même si je n’ai aucune idée de comment m’y prendre. Là les vacances approchent en fin de semaine et il me faut travailler sur le Conflit… pas trop envie j’avoue, (coucou Madame Autruche!) Une p’tite suggestion pour m’aider? MERCI

    1. Isi, je suis retournée lire ce texte… Et du coup je me permet de remettre une grosse partie de ce texte parce que je trouve , ce bout est assez parlant il y a tout dedans… J’aurai pu souligner certains passages mais je suis sure que vous allez les trouver…

      “Nous restons dans la lutte et le conflit jusqu’au moment où nous acceptons d’entrer dans une communication avec l’autre ou dans un dialogue intérieur avec nous-mêmes en acceptant de nous mettre à nu, en écoutant vraiment ce qui se passe dans la globalité, en étant capable de remettre en question notre vision du monde et en accueillant la souffrance de l’autre ou la nôtre. Quand nous laissons tomber nos masques et sortons de nos parades habituelles, quand nous n’avons plus peur de nous montrer imparfaits et de faire des erreurs, nous pouvons alors entrer dans la transparence pour sortir du conflit.”

      1. Merci Marie-Lore de souligner cette partie… Je ressens que ma première étape est d’accueillir ma souffrance même si cela me fait peur. Puis Laisser tomber le masque … car je montre toujours un côté souriant même si à l’intérieur je pleure. Accueillir la souffrance de l’autre, oui car je peux faire souffrir l’Autre en laissant tomber ce masque rassurant…et ça c’est very flippant pour moi.
        Quel programme sous le ciel de Toscane… 🙂
        Très bon été à toi Marie-Lore et à tous tes lecteurs.

  3. j’ai fait un 1er essai et la réponse ne correspondait pas du tout à ce que j’avais demandé, et Je me suis aperçue que ma question n’était pas formulée comme il convient. J’ai donc retenté en posant la question de manière plus conforme et là, la réponse a été très claire. C’est assez magique ! Merci Marie Lore pour tous ces billets qui nous apportent une lumière pour éclairer nos pas dans les moments confus.

  4. A comme Adulte : “s’engager à vivre ses rêves…..”
    Mais justement c’est ce qui n’est pas clair en ce moment, grande charnière dans la vie et on ne voit pas clair au fond de soi : quel chemin prendre ?

  5. Mon tirage a la question est “T comme tristesse”…
    Et après une première surprise, je crois que sous prétexte d’aller mieux, d’avoir beaucoup travaillé à cela ces dernières années, et que le chemin c’est forcément la joie, qu’on ne peut pas être triste quand on est sur le chemin de s’éveiller à la vraie vie.. J’ai tendance à dénier la tristesse entre autre de ces deuils que j’ai du faire.. Au lieu de l’accepter pour mieux la libérer, je m’évite de la ressentir et je l’enfouis par des subterfuges bien rodés..
    Donc au programme de l’été, libération de la tristesse enfouie..!?

    1. la tristesse moi j’aime pas, je déteste quand elle rôde autour de moi, quand les larmes montent
      je l’ai longtemps pris pour une faiblesse clairement

      mais le travail que j’ai fait ces derniers mois au cours de ma formation de maîtrise reiki avec Marie Lore m’a fait comprendre que c’était pas naturel, la vie est un cycle

      et hier j’ai écrit ceci sur mon statut facebook

      “La tristesse n’est pas un mal à combattre, c’est une composante de la vie.”

  6. D comme Dieu ((-;
    Me relier à la confiance, à la foi, à la patience, la bienveillance, le lacher prise…et prendre le temps de chercher les reponses en moi. En me posant pour m’interroger ou simplement me reposer pour laisser les réponses arriver
    Merci, c’est exactement ce dont j’ai besoin cet été. D’ailleurs je l’ai tiré deux fois de suite (((-;
    Passez un bel été et vivement la sortie de l’abécédaire

  7. Je partage mon tirage
    P comme passionné
    Excellent j’adore ! juste au moment ou j’entame mes 15 premiers jours d”été seule et ou je consacre une semaine pour travailler sur mon projet perso…
    Merci Marie Lore ;-)*

  8. J’ai tiré la réponse suivante: P comme passionné
    Étrange comme réponse à la question posée, il ne semble pas y avoir de lien. Enfin, le texte est inspirant alors je vais relire et relire. Peut-être vais-je comprendre plus tard 😉

  9. Hello.. V de vide !!! C est parfait.. J ai justement pris 1 mois de vacances ( qui commence dans 2jours :))))) pour me laisser porter par la vie et me rebrancher a mon Etre pour qu il me montre justement ce qu il attends de moi maintenant que tous mes repères se sont dissout s les uns après les autres depuis début 2013!!!… Ça colle parfaitement a mon état actuel.. J accueille… Bel été a tous..

  10. H comme heureux
    Être heureux, c’est choisir de ne plus être une victime…
    Dans le mille de ma question et tellement juste, un nouveau signe pour m’accompagner dans l’écoute de mes envies 🙂

  11. B comme bonheur!
    C’est bien! tout un programme… Je vais donc apprécier chaque chose et aller vers la découverte du bonheur!
    J’avais noter cette citation….
    “le bonheur n’est pas un repos, c’est un effort qui réussit, un échec qui se surmonte, une expérience qui s’enrichit” (André conte Sponville philosophe)
    Merci Marie-Lore.. et bon été à tous

  12. je suis abonné a votre site depuis Mai 2013 et j’avoue être en attente chaque mois de votre lettre des énergies du mois….correspondance particulière avec ce que je vis depuis qq années….merci de cette aide, sur laquelle “on” m’a téléguidé… vivant en Nouvelle Calédonie je ne puis faire que vous lire, mais en fonction d’un mois de Juillet qui risque fort d’être intense pour moi, j’aimerais ….??? je ne sais car tout est en moi, mais dur dur …!!

  13. F comme foi…Cela réponds bien à ma question…C’est tellement important de garder la foi et de ne pas douter. C’est un bon rappel…Plusieurs phrases dans ton commentaire me fait écho aujourd’hui : “chercher la paix en nous et se rebrancher à sa joie de vivre” et “laisser faire la vie”. Je l’associerais aussi à la confiance en la vie, et à son intuition.
    Merci Marie-Lore pour ce petit jeu, plein de sens.

  14. T comme tristesse : alors comme je n’avais pas trop envie de ce mot, tiré le 30 Juin, au programme de mon été, j’ai rééssayé un nouveau tirage ce soir : D comme désert! Au cas où je n’aie pas compris le message que je ne voulais pas entendre, même s’il sonnait juste.
    Merci Marie Lore et à bientôt pour la consultation de la “Nathalie outsider”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *