Les énergies de septembre 2014 par la voyante…

no images were found

Je crois que mon départ pour Bali dans la première quinzaine de septembre en dit long sur l’énergie de septembre… Calme, repos et rythme adaptés sont nécessaire pour traverser au mieux ce mois de la rentrée quelque peu turbulent.

C’est la première fois après un retour de congés d’été, que j’ai vu autant de personnes en rendez-vous dans un ras le bol de leur boulot… Et dans une grande envie de changement.

Mais que ce passe t-il pour cette rentrée?

Cette année 2014 nous a invité à mettre en place nos envies, nos besoins, nos projets qui nous ont tant remué et que nous avons mis parfois des années à construire dans nos têtes et sur le papier. 2014 favorise l’élan d’action. Vous devez vous sentir plus léger et plus légitime cette année pour concrétiser ce qui vous tient à cœur.

Cela produit des sensations agréables pour ceux qui travaillent sur leur envie et leurs changements de vie depuis des années.

Pour les autres cette année 2014 est moins fluide et réveille un mal-être qu’on a bien planqué en se bourrant de médicaments, en remplissant son agenda à ras bord ou en se sentant victime du système en ruminant dans sa barbe toutes ces années.
Pour les uns, dans le fond, ce mois de septembre semble fluide et constructif et pour les autres dure et castrateur.

Vous avez du voir émerger beaucoup de bonnes idées et projets humanistes. Les voiles tombent et la vérité sort de tous les côtés. Et bien la colère est aussi une vérité à vivre. C’est se rendre compte que l’on s’est planté. C’est exprimer son mécontentement du système. Avant de prendre conscience que c’est notre propre système de croyance ou nos fonctionnements qui ne sont plus adaptés à ce que nous sommes devenus avec les années.

Si vous êtes intuitifs ou hypersensibles, vous pouvez ressentir ce malaise général, si vous n’êtes pas assez centrés sur vous.

Tiraillement ou bien être

Donc si vous surfer sur les nuages c’est que non seulement vous avez trouvé votre place au milieu des autres mais que vous êtes entrés dans l’action d’assumer votre positionnement…

Si vous grincez des dents, c’est juste que vous n’avez pas pris assez de temps pour vous ces derniers mois ou années pour chercher ce que vous avez envie de vivre maintenant. Et ce présent ne vous convient plus.

Ce mois de septembre nous oblige comme le reste de l’année à vivre dans le présent. Alors craindre ou attendre le futur ne servira pas à grand-chose… Il est temps de penser à entreprendre des changements profonds.

L’année 2014 ne nous demande pas de réfléchir à ce que nous faisons dans la vie mais à ce que nous voulons faire de notre vie.

Alors n’attendez pas qu’on le décide pour vous sinon ce sera par la force et la violence. Prenez en main les rennes de votre destinée pour mieux finir l’année et vous sentir en paix.

Nous ne sommes pas des machines

L’année 2014 nous aide à mettre au point ce que nous avons compris et envie au cours de ses dernières années. C’est la mise en place de nouvelles structures. Et pour se faire, nous devons faire le nettoyage.
Nous effectuons un gros travail cette année, en changeant nos structures, en abandonnant nos croyances qui nous collaient au sol mais qui étaient si familières.

Septembre 2014 est là pour qu’on se repose et qu’on lâche la pression. Il n’y a pas d’impératif, juste une énergie de nouveauté dans l’air à saisir pour se sentir mieux.

Regardez le chemin parcouru et  rendez-vous compte que vous êtes bien à notre place dans ce changement que vous amorcez.

Ceux qui ont mis ces changements en place ou sont prêts à le faire, doivent digérer cette étape de vie. Sinon le stress va vous guetter parce que rien n’est encore achevé. Nous sommes au prélude d’une nouvelle ère.

Septembre arrive pour nous poser et comprendre que nous ne pouvons plus fonctionner comme des machines. Septembre 2014 nous aide à voir que nous sommes avant tout des humains avec des émotions et des ressentis. Nous ne sommes pas des cerveaux sur pattes.

Accepter ce moment de vide

Si on ne s’accorde pas de se poser, si on n’a pas confiance dans la vie et dans ce que nous sommes entrain de créer comme nouvelle réalité, on récupère le stress de tout le monde.

On est tous dans cet « entre deux mondes », entre deux vies.  Dans un vide qui donne l’impression que rien ne se passe et qui peut se matérialiser financièrement par un manque de rentrée d’argent ou tout simplement de moyens pour financer nos projets aujourd’hui.
Ce vide laissé par l’abandon de nos anciens schémas, croyances et projets crée l’espace pour accueillir la nouveauté. Ce vide peut nous faire peur de l’avenir. Nous avons tellement eu l’habitude de bourrer nos journées pour avoir l’impression d’exister. Ce vide crée l’espace pour accueillir notre nouvelle vie.

Ceux qui n’ont pas encore entrepris un changement, se voient incapables en ces temps de crise, de pouvoir changer le cours de leur vie et stressent comme des malades.
“Comment vais-je faire ?”

Une sensation d’impuissance d’être face à un mur peut nous alarmer .

Le secret pour bien traverser ce mois?

Prendre du recul sur la râlerie générale, chercher son rythme, se reposer et accepter de regarder le chemin parcouru cette année pour comprendre que 2014 n’est pas une année comme les autres. Elle marque un changement certain du monde vers plus d’authenticité, de conscience et de vérité. Vous faites parti de ce monde, alors même si vous n’avez pas encore fait votre coming out… Vous allez y venir ;0)

Regardez ce qui vous procure du plaisir et ce qui vous frustre… Votre vérité se trouve proche de la joie et donc de l’amour de soi et des autres, jamais dans la haine ou dans la dureté.

Je suis bien contente d’être parti à Bali pour ce mois de septembre. J’ai tant œuvré cet été que j’avoue, j’accepte complètement de me poser. Et pourtant je suis partie sans boucler mon séjour parce que c’était juste impossible humainement avec tout ce que j’ai vécu dans ma vie personnelle, pour porter un grand séjour. J’ai accepté d’être juste un être humain et plus un Terminator. Cela change tout… Je me sens en paix et tout est juste. Je n’ai ni peur, ni culpabilité.
Il est important de comprendre qu’on doit se reposer pour se reconnecter au rythme naturel de la vie. Après le jour il y a la nuit, après un marathon, le repos.

Le secret est de se poser dans son cœur et de s’imaginer dans la réalisation dans ce que nous souhaitons construire pour notre avenir. Se visualiser dans la réalisation de nos projets nous procure de la joie.

Répétez-vous régulièrement :

« Je fais confiance en me connectant à l’amour et à la joie à ce que je suis entrain de construire.”

Même si vous devez vous le répéter toutes les 3 heures. A chaque fois que vous entrez dans un tourbillon de stress, répétez vous d’avoir confiance en vous, en vos projets et en l’Univers.
J’en ai fait l’expérience ces derniers temps et je sais que cela fonctionne, je vous le garantie.

S’imaginer dans la situation et ressentir la joie de la réalisation. C’est tellement réel et cohérent alors que cela ne peut être autrement. C’est tellement palpable qu’on en est convaincu et l’action suit et précède de peu le résultat.

Vous allez ressentir un sentiment de gratitude. Cette joie va vous transporter vers la plénitude de l’instant. Soyez rempli de reconnaissance, remerciez le chemin parcouru jusqu’à aujourd’hui, ayez de la gratitude pour ces changements amorcés dans votre vie et vous trouverez la paix dans votre coeur…
Et si vous n’arrivez pas à boucler votre programme de la rentrée, acceptez! C’est un mois de ralentissement, de repos et de gratitude. Même si vous en êtes qu’à la prise de conscience que tout doit changer… Remerciez vous de le voir!

Et bon repos!!!!! Keep cool and change your world…

40 commentaires sur “Les énergies de septembre 2014 par la voyante…

  1. Merci pour ce beau message, en effet septembre est puissant et fort
    remuant, la foi et la confiance en l’Univers nous aident grandement aussi
    la gratitude est essentielle.
    J’ai un grand plaisir à vous lire!

  2. Oui Marie-Lore,ce que tu décris si bien est très juste, c’est bien ce que je vis en tout cas…Un été difficile et septembre entre deux eaux mais pas vraiment moyen de se reposer…
    Cette phrase « Je fais confiance en me connectant à l’amour et à la joie à ce que je suis entrain de construire. » est très puissante et me ramène à ho’oponopono, zéro limite !
    Merci .

    1. C’est drôle, je souris toujours quand on me parle de cette méthode… Mettre l’amour et la gratitude comme une technique de bien être est tellement incroyable… On dirait qu’on s’est vraiment pas mal éloigné de notre état naturel et de notre spontanéité pour devoir recourir à des techniques comme ça… Je dis cela et en même temps je me dis que le Reiki c’est la même chose…. On devrait être connecté à la terre, au ciel et à nous même aussi naturellement … ;0)

  3. Je ne sais pas trop pourquoi, mais la fin de ton texte m’ a rappelé ce précepte des alcooliques anonymes (et de Marc-Aurèle) :
    “Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé ; et le courage de changer ce qui peut l’être ; mais aussi la sagesse de distinguer l’un de l’autre. »
    Sans doute à propos de la gratitude sur le chemin parcouru.
    Bises

    1. Dans un sens oui… Courage de ne changer ce qui peut être …. Aujourd’hui…. Mais justement la magie de 2014 c’est de pouvoir changer sa vie…. Par soi même et pour soi même… Et cela fonctionne quand on met les actions en place pour soi même….
      Bises du paradis qui t’attend….

  4. Alors euh… comment dire… (lol) Je suis déborded avec un jeune enfant à accompagner toute la journée, tu vois… lol Ralentir c’est compliqué et je sens de la fatigue bien plus tôt qu’avant (sûrement aussi dû à mon changement d’alimentation plus radical qui s’intègre maintenant que cela fait 4 mois que je le suis, j’imagine). MAIS je peux dire que je n’arrive plus à faire mon métier, au sens de recevoir en rdv, et encore moins chez moi. Comme si il n’y avait pas la place pour caser ça et qu’il n’y avait plus l’envie. Alors est-ce que c’est parce que j’ai bcp à faire pour mon enfant ou est-ce vraiment parce que je ch

    1. change de vie, ça reste un mystère !

      Pourtant, je ne ressens pas comme “projet” d’accompagne mon enfant dans son quotidien. Alors je ne sais pas si je ne rentre tout simplement pas en retraite d’un métier que j’exerce depuis bien avant que je sois rémunérée pour le faire (genre depuis 30 années). Et que mon activité nouvelle, elle est encore moins rémunérée financièrement ! lol Pire : on m’a contacté pour un rdv, alors que je n’avais rien depuis des mois, qu’au final ça m’allait comme ça, et là impossible de rappeler pour poser un oui ou un non (difficile ce non qd argent à la clef, vue la situation) lol

      Mon conjoint entre dans une phase radicalement différente professionnel. Plus rien à voir du tout comme chemin. C’est une sacrée évolution et un saut dans le vide, car dans l’immédiat, c’est beaucoup d’heures, physique, sans certitude à moyen et long terme, et pas rémunéré des masses.

      Si l’enfant est bien dans cette notion de “projet” dont tu parles, je n’arrive pas à projeter comme objectif, vu que c’est une personne, et peut-être que la place que cela prend est telle que d’autres projets sont difficiles à faire émerger, si tant est qu’il y en ait d’autres, tellement ma vie actuelle est prenante.

      Dans l’immédiat, je sens surtout que tant que je ne mets pas concrètement en place des choses pour lui, il ne peut pas avancer autant, alors qu’il y a pleins de choses que j’ai à proposer pour suivre ses évolutions, et qu’il a besoin de découvrir, apprendre chaque jour, vivre. Je pense que c’est ça qui est le plus frustrant. mais c’est pas nouveau, ça fait des mois que c’est comme ça ! lol C’est vraiment sentir que mes actions ou non-actions ont un impact direct sur mon environnement proche et moi-même. Et ça oui, c’est source de stress.

      Belles vacances ! 🙂

  5. Je me retrouve complètement dans votre article. Je suis dans la tempête, envie de tout plaquer, de tout changer, boulot, amour (c’est déjà fait), ville. Quel remue ménage ! Besoin/envie de partir seule pour me retrouver. Il me manque juste un peu de courage et d’énergie, j’ai un peu peur. Mais votre récit m’aide en ce sens. Bali (en mars/avril)fût le facteur qui a déclenché ce tsunami en moi….Une révélation. J’ai pris conscience que je ne voulais plus de ma vie telle qu’elle était. C’était profond comme ressenti. J’ai été exaucée. A commencer par une paralysie faciale une semaine après mon retour, arrêt de travail, puis s’en est suivie une rupture amoureuse….. Voilà. Aujourd’hui, malgré tout, je suis contente de tous ces évènements qui me poussent à être moi-même, à être qui je suis. Je me retourne sur le chemin parcouru et je souris. Je suis à la croisée des chemins et me pose car je ne sais pas encore où je vais. Mon travail n’est plus en harmonie avec celle que je suis aujourd’hui. Merci Marie-Lore pour ce beau texte qui m’aide.
    AU plaisir de vous lire ♥

  6. Bonjour,
    Très beau texte! très parlant. Merci Marie-Lore!
    J’essaie de me “connecter” à mon intuition! Je ne sais pas faire! mais je prends plaisir à me poser et à apprendre à méditer! faire le vide et faire “taire” ma conscience très bruyante! (lol). Je n’arrive pas à
    “me visualiser” dans la réalisation de mes projets! j’ai l’impression que c’est le calme plat …après de si grandes tempêtes! Je suis sans projet même! mais j’ai l’impression que j’ai d’abord besoin de retrouver mon cœur! je pioche dans mes réserves pour retrouver les miettes des moments de “joie” que j’ai pu vivre pour m’en remplir et me ressourcer! J’appends à cultiver ma “confiance en moi, et en l’Univers.
    Bonne journée à tous

  7. Merci Marie-Lore ! je vais répéter cette phrase en boucle « Je fais confiance en me connectant à l’amour et à la joie à ce que je suis entrain de construire. »

    Bon séjour 😉

  8. Bonsoir,
    Très beau texte; j’ai ressenti du nouveau alors que j’apprécie à chaque fois vos écrits. Et oui, nous arrivons à la fin de notre 9ème mois de gestation pour une nouvelle vie mais pour celle là, c’est nous qui allons décider.
    Pour moi les choses se “placent” , “s’emboitent” avec un tel bonheur que l’à-venir ne me fait pas peur, je suis confiante; le changement professionnel pointe son nez; avec une envie de créer en mettant deux approches professionnelles différentes, ensemble.
    Ma vie d’aujourd’hui, je n’en veut plus et je le clame bien fort. Je pars confiante vers cette nouvelle vie; je ne fonce pas tête baissée. les éléments se placent, tout doucement. Quelle paix intérieure.
    Merci pour votre beau message.
    Marie H.

  9. Bonjour Marie-Lore,
    Merci pour ce très beau texte. Les mots cités résument mon mois de septembre : moment présent, pause, confiance en soi, gratitude… Les choses se mettent en place tout doucement. La vie m’offre des moments de grâce : amour, joie, paix. Je déguste chaque instant et je remercie chaque matin l’univers. Je sais que je suis sur le bon chemin.

  10. Je sais ce que je suis et je suis pleine de joie et de reconnaissance quoi que je fasse… Voilà mon mantra du coeur cette fin d’année ! Je vois qu’il ressemble au votre.
    Joyeux mois de septembre, bel automne à tous 🙂

  11. Bravo pour cette aventure de 17 ans ! Plein de bonnes choses pour la suite !
    Je tente à nouveau ma chance : en plein changement de vie, je sollicite les augures pour savoir si mes choix porteront leurs fruits… 🙂

  12. Je serai tellement touchée de gagner une séance avec vous…. Je croise les doigts et je fais confiance à la vie !!! Merci Marie-Lore pour votre travail et votre bienveillance ! 1000 Merci ! Je tente ma chance 🙂

  13. Je laisse une empreinte ici aussi.. J ai joué plusieurs fois, vive l abondance:)))) merci Marie-Lore de tous les cadeaux que tu nous offre..je ressens que c est ta sincérité et ton humilité qui font que tu souffles 17bougies aujourd hui !!! Joyeux anniversaire !!! Et que ton âme aille dans la direction la plus juste pour ton avènement pour les 17 prochaines années:))))

  14. Bonsoir bonsoir,
    ravie de croiser Florence.
    eh bien, un grand merci !
    je crois que je sors d’un “voyage” de deux fois 17 ans….
    alors j’ai sans doute beaucoup de choses à apprendre, découvrir, entendre…
    je m’inscris !
    merci Marie-Lore, et bravo pour cette humanitude !
    Lise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *