V comme Valeur

valeur-par-m-l-staudtLes temps changent. Avant c’est comme si tout glissait sur nous ou nous traversait sans nous toucher. Nous acceptions presque tout. Nous passions sous silence les erreurs des autres, celles de nos parents, celles de nos supérieurs hiérarchiques, celles de nos gouvernants. Nous les couvrions même. Nous leur trouvions des excuses. Nous pouvions atteindre un degré de souffrance physique ou psychologique énorme sans mot dire. Aujourd’hui, on dirait que notre ressenti augmente, que notre conscience s’aiguise. Notre carapace a comme fondu. Nous ressentons de plus en plus violemment les injustices et les abus et nous pouvons de moins en moins les ignorer.

Les moyens de communication ultra rapides présentent la vie avec un spectre plus large. Sur les réseaux sociaux, chacun ose partager son ressenti. Nous pouvons commencer à nous faire une autre idée de ce qui se passe, à remettre en cause notre histoire. Notre seuil de tolérance est atteint. Nos yeux s’ouvrent. Nos langues se délient. Le siècle précédent a facilité notre tâche :les différentes méthodes de développement personnel nous ont aidés à assumer notre propre vision du monde, à cultiver notre différence, à accepter de faire de nos passions notre métier, à changer de vie si nous étions malheureux. Nous osons finalement mettre en doute les valeurs qu’on nous a transmises.

Nous acceptons de revoir notre passé et de reconsidérer nos valeurs humaines.

Pour être en accord avec nous-mêmes, nous sentons le besoin de définir nos envies, de définir qui nous avons envie d’être, de poser notre cadre et de le faire respecter.

Cela nous demande de redéfinir nos propres valeurs humaines en allant visiter l’héritage légué par nos ancêtres. Nous osons, avec nos accompagnants, revoir les expériences de notre passé afin de mieux définir qui nous sommes, pardonner nos erreurs et celles des autres, entrer dans une conscience vigilante, reprogrammer notre ADN, trouver et prendre notre place.

Nous osons abandonner des croyances limitantes qui nous empêchaient de nous épanouir au milieu des autres et d’accepter notre individualité. Aujourd’hui, nous assumons d’être différents. Nous sortons des conventions, défions les règles de la société. Les enfants nés depuis les années 2000 ne sont plus aussi manipulables que nous l’étions au siècle précédent. Leur intuition et leur créativité font partie de leur personnalité. Nous ne pouvons plus castrer leurs émotions et leur particularité comme nos parents l’avaient fait avec nous : ” Arrête de pleurer, les garçons ne pleurent jamais! », « Ne ris pas aussi fort tu vas déranger les grands », « Tu ne vas pas faire ce métier-là, tu ne gagneras jamais ta vie ».

Cette nouvelle génération nous oblige aussi à revoir nos propres valeurs humaines.

Nos valeurs définissent ce que nous sommes individuellement.

Elles posent notre personnalité profonde, nous aident à développer notre confiance en nous et notre créativité. Nous ne nous identifions plus simplement à nos parents, à notre nation, à notre couleur de peau, à notre entreprise. Nous allons à la découverte de notre potentiel et de notre unicité.

L’étape suivante est de les affirmer quotidiennement pour se sentir en paix avec soi et les autres. Cela devient vital pour se sentir vivant. Nos valeurs humaines font de nous des êtres aimables à nos yeux, elles nous aident à nous positionner, à nous sentir libres d’exister et à sortir des sentiers battus. Définir nos valeurs humaines nous aide à sortir du conditionnement de la société et nous contribuons ainsi au changement du monde et des mentalités.

Cherchez vos valeurs, et vous trouverez votre richesse intérieure et le chemin du bonheur.

9 commentaires sur “V comme Valeur

  1. Non non cela ne glissait pas sur nous, cela nous fabriquait des carcans et nous avancions dans un corps meurtri de toutes parts et un cœur pétri de culpabilité. Et Dieu que c’était douloureux tous ces déchirements intérieurs, tous ces cris étouffés, toutes ces larmes refoulées. Il ne fallait pas ÊTRE, il fallait vivre avec un couvercle sur la tête comme un étouffoir et avancer avec des œillères dans le sillon tracé par nos ancêtres vers la vie qu’on vous avais choisie. Pour l’anniversaire des 50 ans du droit des femmes à ouvrir un compte ou travailler sans l’accord signé de son mari, je recommande à tous et tous le merveilleux livre ” La Plus Belle Histoire des femmes, avec Françoise Héritier, Michelle Perrot, Nicole Bacharan, Seuil, 2011 “. Je tiens à souligner que je ne suis pas féministe mais pour le droit des peuples à disposer d’eux même ! Merci chère Marie-Lore de nous éveiller ou de nous réveiller si souvent. Tes chroniques sont riches. Infiniment merci.

  2. Super article! Je rejoins Françoise, “cœur pétri de culpabilité”! tu étais soit soumis soit rebelle! mais jamais toi! que le chemin est long pour s’autoriser à avoir ces propres envies, détricoter et reposer NOTRE propre cadre! Ne plus enfuir nos émotions… et redécouvrir son intuition!… Bonne soirée à vous et merci Marie-laure

  3. Alors merci à tout ce qui nous aide à aller chercher nos propres valeurs, merci au cadre de notre enfance, merci aux expériences de vie qui par le réveil d’une douleur nous ouvre grand la voie de notre fluidité d’être et de notre harmonie intérieure.

  4. Que cet article me parle ! Et je suis certaine qu’il en interpelle aussi bien d’autres de ma génération. Enfant j’avais le ventre plein mais le coeur vide. J’ai le sentiment d’avoir grandi et de m’être formée à l’ombre des autres. Des référents qui n’ont pas su me protéger et me conforter dans qui j’étais vraiment. Plus ou moins 50 ans à vivre sans faire de vagues et à assumer plus que ma part. Mais ces dernières années, j’ai fait un grand nettoyage dans mon entourage, dans le maquis de mes idées et de mes valeurs. J’ai senti alors ces forces vives qui sont restées intactes en moi. Le fruit de ce “travail”, une verticalité, une confiance incroyable, en moi et en la vie. Aujourd’hui c’est moi la référrente pour moi-même.

  5. Chère Marie-Laure, encore une fois ton billet résonne avec les expériences du moment, le besoin de clarté et de vérité que je ressens. Tu m’encourages dans ce processus ! : )
    Je te souhaite un très bel été.

  6. Tout à fait juste. J ose exprimer de plus en.plus mes valeurs humaines mes nouveaux lbjectifs je veux exister ppour ce que je suis place à ma vraie essence n en deplaisent aux autres. Fini de jouer un drôle . C est long mais je me sens plus légère

  7. MER SI LA FA SOL je reçois avec passion LA Re Ponse, pour cette magie d’amour qu’est cette conscience qu’à travers chaque sœur chaque homme inspiré chaque personnes présentes à leurs âmes,de vivre se cadeau que tout parle tous me parle ,qu’île suffit que je tende un temps soi peu, vers l’inconnue vers ce vide heureux et vous me répondez Marie l’Or à travers ce temps, fractale illusoire d’êtres séparées et boum c’est le bingo bang des cellules grises mêlées à celles du cœur c’est les filtres qui se ôtent et quelles que soient les réponses je me vois m’aimer sans questions enfin!!il suffisait de se décider plus tôt, mais bon j’ai trouvé ma valeur au regrets de mes erreurs qui n’en sont pas plus que ce que je ressemble à mes pensées.S’aimer c’est si rapide mais bon! le chemin le chemin est mon homme intérieur, on passe bien trop de tant à faire le ménage du mauvais côté féminin, m’accepter avec mon grain de sel spontanée, à quoi bon regretter le passé chercher à me sur passé(pas assez) quel intérêt, il est vrai que dans ce présent, moment cadeau de la vie J trouve l’ivraie du mot ment présent, j’y troue C vrai des maux ments violents je V avec jeu Suis c’est tout ce que j’M K’OM mon prénom je finie avec un A, tout A mour tout Arrive A tant, Avec UN R comme O D B U de ce prénom G encore de la Rage à mon âGe je Fée ce que J peux Je V en P avec BO coup d’U Mour ce Long Mai Hu meur..
    K’Home mon “Non” -Quoi? RieZ!!!! Médium Chi peut, MoA aussi je le suit ce médium de mon coeur J peuX rien J peux Tout, Voix yante Surtout, mes pas sure de moi G mis du temps entre ma foi et les lois que je croyaient cruelles , imparfaite ça va mieux, J voix de mieux en mieux en écoutant
    RéBk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *