T comme Temps

no images were found

« Je n’ai pas le temps ! », « J’ai encore besoin de temps », “Si j’avais le temps! » sont les phrases que j’entends le plus en consultation, comme justification de tout ce qui n’avance pas, que cela touche le domaine sentimental, personnel, professionnel, financier ou autre.

Nous nous préoccupons beaucoup du temps qui passe ou du temps que prennent les choses pour se mettre en place… Ce temps semblerait être un élément extérieur qui rythme nos plannings et nous empêcherait d’être maîtres de nos vies.

« Je n’ai pas le temps ! » comme si le temps était une vertu comme le courage ou la bonté… Ne serait-ce pas un pur fantasme de notre imagination ? Posséder le temps comme une poudre magique qui nous permettrait d’accéder au bonheur en la saupoudrant autour de nous : « J’ai besoin de temps pour faire ceci ou cela ».

Comme si c’était un drame que de ne pas réussir en temps et en heure à faire les choses selon le planning que notre tête s’était fixé. Comme si nous regrettions de n’être pas prêts à faire ce que nous aimerions entreprendre. Pourquoi porter autant de jugement sur ce que nous devrions faire? Pourquoi faudrait-il tout programmer : l’arrivée d’un enfant, le changement professionnel, la rupture dans un couple ?

Avoir du temps pour soi se transforme en quête du Graal : « Je n’ai pas le temps de me reposer », « Je n’ai pas le temps de penser à moi ! », « Je n’ai pas le temps de prendre des vacances ! »

On dirait que nous nous donnons ou nous refusons le droit d’avoir du temps, que nous nous autorisons ou nous interdisons d’avoir ou de prendre le temps. Nous ne vivons pas l’instant présent. Nous ne posons pas le rythme qui nous convient. Nous subissons les événements qui perturbent notre planning et nos pensées.

Quand nous courons après le temps, croyons nous réellement qu’il se dérobe ? Devrions-nous le posséder ? Se donner du temps ? Ou prendre du temps pour nous ?

À qui appartient-il, ce fameux temps, si ce n’est à nous-mêmes ?

Ne seraient-ce pas les priorités de l’instant qui définissent nos journées ?

Le temps n’existe que si nous lui donnons l’apparence d’un chronomètre, d’un compte à rebours, d’un calendrier des Postes ou d’une horloge comme dans la chanson de Brel « (…) qui dit oui, qui dit non, qui dit : je vous attends ».

Si nous acceptions de faire ce que nous aimons faire à chaque instant de notre vie, si nous étions en accord avec tous les mots que nous prononçons, chaque pensée qui nous traverse, aurions-nous la même difficulté avec le temps ?

Le secret du temps

Le secret est que le temps ne s’achète pas comme des barrettes de mémoire pour notre ordinateur… Il est en nous ! Nous sommes le temps. Cette notion est très relative à notre éducation et à la pression que nous avons reçue, aux buts que nous nous mettons dans notre vie, à l’état émotionnel dans lequel nous nous mouvons.

Quand nous sommes heureux, le temps devient l’instant présent et ce n’est que du bonheur.

Quand nous sommes pressés ou en retard, le temps est trop court.

Quand nous sommes impatients ou que nous nous ennuyons, le temps est toujours trop long.

Et si le temps c’était simplement :

  • – l’envie de faire des choses pour soi,
  • – respecter le sommeil et la détente que notre corps réclame,
  • – choisir un moment pour soi,
  • – la sérénité d’attendre que les choses se mettent en place naturellement,
  • – définir et poser les activités, les loisirs, les moments de notre journée qui sont vitaux pour notre santé morale et physique, pour un meilleur fonctionnement de notre vie.

Le temps, c’est aussi l’impatience d’atteindre son but et la peur de passer à côté de sa vie.

Alors, vous décidez d’en faire quoi, de votre temps ?

Moi, j’adore partager mon temps avec les gens que j’aime ! Vous en voulez ? Je vous en donne volontiers, j’en ai plein devant moi. Et, en attendant, j’essaye de passer du bon temps sur cette planète !

Vous avez tout le temps pour vous décider à prendre du bon temps…Soyez les maîtres du temps.

9 commentaires sur “T comme Temps

  1. Bonjour Marie-Laure, Je lis, avec délice, tout ce que vous postez depuis cet été et je vous en remercie. Cela met du baume et réactive la Vie qui est en nous. Merci, merci, merci :).

  2. Trop fort ce matin dans ma Wish list des améliorations à faire dans ma vie, était coché mieux gérer mon temps alors ceci me fait repenser les choses différemment et de manière bien plus douce que ma première ébauche …Merci :))))

  3. C’est dingue comme cela tombe juste. J’ai demandé si je serai enfin en couple avec l’homme que j’aime d’ici la fin de cette année et je tombe sur cette carte ! Serais-je trop impatiente ? Un an seule cela fait long pour moi, pour d’autres cela parait plus simple. Encore un nouvel an célibataire, youpi !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *