Les difficultés du moment

no images were found

Je n’ai pas encore véritablement posté sur l’ambiance 2016, partiellement seulement. J’en parle de vive voix à mes clients. Je préfère pour l’instant, parce que cette année marque tellement un tournent marquant dans les consciences et les agissements que je vais distiller des messages tout au long de l’année, afin que vous soyez au parfum, sans anticiper négativement sur cette année. Le tout est d’être présent à ce qui se passe, et savoir à quel point nous avons le pouvoir de changer les choses individuellement.
Pour l’instant, vous avez du vous rendre compte pendant ces premières semaines de l’année, que 2016 nous met sans attendre, face à nos difficultés et nos dépassements personnels . Alors si vous ressentez la fatigue, c’est normal. Prenez le temps de vous reposer, c’est vital.

Fatigue, vide Intersidéral, burnout

Ah ça cogite en ce début 2016. Je vois et je sens la fatigue générale, et nous ne sommes qu’au début d’une nouvelle année…  On ne peut pas mener de front cette période, comme par le passé, en serrant les fessés et en courbant l’échine… Pour un temps encore peut être pour ceux qui sont bien entraînés mais bientôt les craquages vont s’amplifier.
Beaucoup parle de fin de monde, d’autre de changement et d’évolution des consciences… Pour moi c’est la même chose. On passe indubitablement vers un autre espace temps où nos repères anciens ne peuvent plus s’arrimer dans notre présent. Alors ne vous étonnez pas de voir des gens dramatiser et se prendre la tête en essayant de faire entrer dans les vieilles cases, les nouvelles formes actuelles de challenge que la vie nous propose… Nous ne pouvons plus fonctionner avec nos vieux schémas.

Heureux ou tourmentés

Il y a scission entre les gens qui se réjouissent de cette année et ont l’impression qu’ils vont pouvoir réaliser leurs rêves concoctés depuis des années et ceux qui paniquent et s’inquiètent de l’incertitude de leur futur et qui n’ont, eux, rien préparé.
Il y a ceux qui sont conscients du changement en route et y cherchent leur place et ceux qui se voilent la face et s’illusionnent encore.

Révisons nos habitudes et revoyons nos fonctionnements

Jusqu’à présent, on savait plus ou moins contrôler son stresss. On mettait un mouchoir sur ses déboires, sur les difficultés du monde actuel. On faisait avec.

Les religions, nos parents, le système, les médias nous ont appris et habitués à croire qu’il était normal de supporter l’insupportable. Nous avions en même temps, de belles carottes pour nous aider à tenir le choc… L’espoir d’un changement du monde, des primes dans les entreprises ou des augmentations qui nous offraient des compensations. Aujourdhui il n’y a plus rien de tous cela, le monde de l’entreprise est trop en crise, les attentats ont atteint notre moral. Le Mental n’a plus rien à se mettre sous la dent pour accepter l’inacceptable et faire tenir ses œillères. C’est le corps qui prend le dessus, c’est la raison pour laquelle nous sommes face a autant de burnout.
Alors je dois vous avouer que je suis contente de ces burnout, c’est la sonnette d’alarme des hypersensibles pour annoncer que le vase déborde… La coupe est pleine… Ce sont les prémices d’un changement de vie.

Quand nos croyances nous endorment

Si nous nous persuadons que les changements à faire dans nos vies sont trop énormes, compliqués, délicats, si nous fuyons nos responsabilités, le corps nous rattrape et craque pour marquer son mécontentement et son désaccord.
Et à ce moment, soit on se fait accompagner sur la durée pour être aidé dans ce changement de vie, soit on prend des antidépresseurs qui accompagnent l’arrêt travail que nous donne notre médecin, soit encore, on commence à papillonner vers différents thérapeutes sans comprendre réellement encore l’importance d’investir du temps et de l’argent pour soi.

Comment faire pour traverser en paix cette année 2016 et celles qui suivent?

no images were found

La difficulté et la peur de s’engager dans un travail long et profond, frêne notre évolution. Ce n’est pas grave. Pour franchir une montagne, nous devons être équipés et en pleine forme sinon nous devrons retrousser chemin.
Avant tout changement profond, nous avons besoin de retrouver de l’énergie pour nous occuper de nous. Nous avons tellement peu l’habitude de nous respecter et de faire attention à notre personne, qu’il nous faut vraiment un long temps de mal être avant de nous tourner vers nous. Alors vraiment comprenez l’importance du repos pour recharger les batteries.
Dans un premier temps, au lieu de nous poser, nous préférons croire qu’un professionnel de l’accompagnement va rapidement nous trouver et nous proposer la solution ou qu’un médecin va nous aider à ne plus ressentir notre mal être physique.

Mais comme on l’entend depuis la nuit des temps, la réponse est en nous. Et nous ne pouvons la trouver qu’en prenant du temps pour nous, en calmant ce mental qui cherche toujours et encore les réponses à l’extérieur de lui…

La réponse est en nous, dans notre corps…

La réponse se trouve dans notre bien être, dans nos envies profondes. Nous n’avons tellement pas eu l’habitude de prendre ce temps pour nous poser, pour nous interroger que nous ne savons même pas ce qui nous ferait plaisir. Nous savons mieux pour les autres que pour nous-mêmes. Le problème est que ce qui semble simple et facile pour l’autre, est très compliqué pour celui ci et inversement. Ce que nous avons nous même à prendre en main pour aller vers notre bonheur est bien difficile pour nous même. Alors avant de tendre la main à notre voisin, donnons nous de l’espace, du temps. Offrons une pose à notre mental qui nous fatigue terriblement en ce moment.
Remettons du sens dans notre vie, nous avons vraiment besoin de nous sentir à notre place.

Mais où se trouve la solution?

no images were found

Dans le calme retrouvé avec soi puis dans l’action: Intensifier des moments de calme va nous aider à apprécier pleinement ces temps de pause. Avec le temps et l’expérience de ces moment de “rien” nous constaterons qu’ils nous amènent des solutions, des éclaircissement qui donnent du sens à notre vie.
Il n’y a qu’en étant dans l’expérience qu’on sent si on est a la bonne place. Je ne parle pas d’action pour remplir le vide de notre existence, je parle d’entrer dans l’expérimentation des idées et envies profondes qui nous viennent.

Avant d’entrer dans l’action, c’est l’expérience répétée de s’accorder des moments de calme qui nous font comprendre l’importance de calmer le mental. C’est dans ces moments que les réponses émergent de l’intérieur, pas de notre mental…
Alors vous vous dites tant que vous n’avez pas expérimenté ces moment de paix intérieure: ” Je ne sais pas vers où aller, quel chemin choisir. J’ai peur de me tromper.”

Trompez-vous et alors? … Vous comprendrez alors que ce n’est pas votre route. Et vous en choisirez une autre… Alors vous vous rapprocherez d’un peu plus prêt de ce qui vous fera plaisir,en cheminant sur les routes de campagnes avant de vous engager sur une quatre voies…

Et en attendant, vous reprendrez bien un peu de repos? ;o)

9 commentaires sur “Les difficultés du moment

  1. Marie Laure j attendais l’énergie du mois avec impatience et ce billet m’en dit bien plus long…j’en perçois l’importance et la profondeur et vais l’imprimer pour rappel de feuille de route…
    Même si pour le moment j’ai la chance de faire partie de ceux qui ont préparé depuis longtemps leur projet et bien souvent pesté d’impatience à cause des blocages, de ralentissements qui grâce à toi ont été ” un peu plus supportables :))) ) je me rends compte aujourd’hui que paradoxalement c’est parceque cette année est la meilleure pour amorcer ces changements profonds de vie!
    Cependant même “préparée” pleine d’espoir et portée par un projet, je comprends très bien le face à face avec ses peurs pour continuer d’avancer, ces dépassements personnels, toujours les mêmes,c’est parfois une véritable machine à laver! Mais grâce à ta feuille de route : repos, prendre soin de son corps dont je vais amplifier la dose façon XXL, je crois tenir pour parodier Coluche : la Lessive Anti Redéposition des tâches pour continuer à me construire à travers mes envies et expérimenter le bonheur d’être sur sa voie!
    MERCI A TOI, à tout ce travail de fond que tu fais avec nous INLASSABLEMENT , je témoigne qu’il porte ses fruits car on t’écoute, on t’entend puis on finit par mettre en action!
    Je t’embrasse et te souhaite un beau dimanche

  2. J’aime bien cette experience du “rien” et de prendre le temps de s’occuper de soi, de s’ecouter, de calmer le mental ! Le Moi est un partenaire très intéressant !
    Bon courage à tous et surtout merci Marie-Laure <3

  3. Merci Marie-Laure de vos lumières qui résonnent si bien dans ce tourbillon du moment…
    Vos photos laissent rêveur et montre un bel exemple de repos, de lâcher prise et de “communion” avec la nature, avec un esprit plus grand…
    Merci encore à vous 🙂

  4. Oui, c’est comme cela que je le ressens,
    et maintenant patience et attention envers soi pour avancer avec force et sérénité dans cette période,
    merci Marie-Lore d’avoir si bien expliqué cela

  5. Hello Marie-Lore,je passe par là pour te dire que tes mots sont en phase avec ce que je ressens profondément.. En tant que thérapeute,en chemin depuis plus de 20ans, je vois de plus en plus arrivée de personne dans mon cabinet qui cherche,en vain, une poudre de perlinpinpin ou un thérapie courte,très en vogue aujourd’hui, pour apaiser leur mal être..je partage ta conviction profonde..pour se relier a son Être intérieur ,l essentiel est de d abord calmer ce mental,ce système neveux..ce n est qu après que,petit a petit ,nos véritables envies,pas celles des autres,ni celles de la société,ou de notre famille, vont pouvoir éclorent…j aime cette phrase qui dit,on ne tire pas sur une fleur pour qu elle pousse plus vite :))).. Elle prends son temps pour maturer tranquillement..:))nous sommes tous des fleurs!! très bon séjour a toi,bon chemin a tous..

  6. Coucou Marie Laure
    C’est moi Nicole de metzervisse qui t’envoie ce petit message en espérant que tu vas bien.
    Tout d’abord félicitations pour ce beau livre que tu m’as offert que je lis et relis avec plaisir j’aime tout ce que tu écris sur ton site.tes parents sont fiers de toi j,en suis sûre.
    À part ça metzervisse va bien!!!!!!!!
    Je t’embrasse très fort belle Marie Laure
    Bises à ton amie nathalie

    1. Bonsoir Nicole,
      Quel plaisir de vous lire! Et bien je suis ravie!
      Je suis sure que papa et maman me regarde avec tendresse de leur nuage…. Et vous envoie plein d’énergie!
      Grosses bises et j’espère revenir en mai dans mon village natale après mon séjour à Bali!
      Marie-Laure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *