Les énergies de 2010

Cette année 2010, nous avons été face à des choix sans arrêt.

Choisir entre faire à notre idée ou suivre le schéma des autres.

Poser notre cadre ou subir celui des autres.

Se recentrer sur soi ou se laisser déstabiliser par les autres.

Cette année demandait une ouverture de notre écoute et un grand discernement.

Observons simplement ce qui s’est passé autour de nous et avec un peu de calme, nous en tirerons assez vite des conclusions.

« Quand je m’occupe des autres qui ne me demande rien, que se passe-t-il ? »

« Quand je mets en place des choses pour moi, comment est ce que je me sens ? »

2010 nous a obligé en quelque sorte à devenir responsable de nos paroles et de nos actes ou de notre passivité et du coup créateur du résultat. Nous aurons de plus en plus de mal à nous croire victimes dans les années qui suivront 2010.

Le mois de janvier a été un peu dur mais actif. Il nous a entraînés dans l’action, déstabilisante lorsque nous n’étions pas assez ancrés, avec aussi ce fameux discernement dans la poche.

Février porte une énergie plus douce et nous pousse à ouvrir les yeux.

Ce premier semestre (et principalement les mois de janvier à mai 2010) sera une période de mise en place de nos idées qui se définirons plus précisément dans nos têtes et parfois dans le concret, (mise en place d’une nouvelle orientation professionnelle, décision de quitter son mari ou sa femme….). Cela ne veut pas dire que nous devrons absolument concrétiser nos plans, cela signifie que nous serons portés et aidé par les évènements pour mettre en place nos envies. Le second semestre (on sentira déjà les effets en juin) apportera une ambiance bien différente, plus dure. Le climat général sera « limite », on se frottera aux frictions et aux frustrations extérieures et intérieures… mieux vaudrait savoir gérer fatigues et agacements… …

Mieux appréhender le monde qui nous entoure est un vrai atout, je m’en rends compte… Un homme averti en vaut deux.

2010 nous a proposé une étape à passer ou même l’épreuve qui nous emmenait du monde matériel au monde spirituel  C’est une marche vers un haut-delà. Cela signifie que pour avancer  vers notre évolution personnelle, on ne peut plus se contenter de rester dans l’inconscience en s’appuyant simplement sur le savoir et la vie matérielle pour vivre (Imaginez, c’était le début vers l’ouverture d’une conscience différente!). Cette étape nous posait dans un espace qui ressemblait à de la passivité ou de l’immobilité. Cela pouvait sembler long.

Deux cas de figure déclenche le passage vers cet autre soi.

Un jour après une longue réflexion sur le « pourquoi du comment faire »,on se décide à bouger. On ne sait pas bien pourquoi ce jour là et pas un autre parce que depuis des mois on cogitait au changement profond de notre vie. En tout cas une fois la décision prise, on ne revient plus en arrière et on la passe cette fameuse barrière qui semblait infranchissable jusqu’alors! Et tout se passe admirablement bien. On est serein et tout va bien dans notre tête.

Deuxième solution, la vie décide pour nous.

Dans le premier cas, on est maître de la décision et de la situation. Dans le second, malheureusement la vie choisi pour nous  et nous fait basculer vers l’après en provocant quelque chose de « grave ou dure » au pire moment avec des moyens assez épouvantables pour ne pas nous laisser le choix de tergiverser ou de fuir.

Dans tous les cas, nous cela oblige à entrer dans l’action et à changer notre vie.

(Voila mon slogan de fin sur le texte de 2010 à l’époque posté sur Fée Minine):

“Alors cette année, à vos marques…. Prêts… Partez…comme la tortue, parce qu’il ne sert à rien de courir…”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *