Relooking

no images were found

On est tous beaux. Parfois on a du mal à se l’accorder, à se l’autoriser ou tout simplement à y croire. Et pourtant je suis sûre que vous avez regardé comme moi des émissions de relooking (“ma chérie!” Jadoooooore cette femme) vous vous avez été scotchée sur la transformation physique d’un individu. L’habit ne fait pas le moine, c’est clair. Et pourtant….

“Comment puis-je m’aimer si je n’aime pas déjà mon reflet dans le miroir?”

Parfois ” gagner confiance en soi” ou un changement intérieur peut être créé par le reflet physique que nous nous renvoyons. Se trouver à notre aise dans des vêtements avec une coupe de cheveux adéquate et personnalisée peut provoquer le déclic. On se sent bien et on a envie que cela continue, que chaque jour on se sente de mieux en mieux et de plus en plus sûre de soi pour trouver l’âme sœur, pour décrocher un boulot, pour sortir de sa solitude et du manque de confiance en soi.

Quand après mon baccalauréat j’ai fait une formation de coiffure sur une année continue, lors du premier court avec le directeur de l’école, il nous avait demandé de raconter pourquoi nous avions choisi ce métier. J’ai répondu spontanément avec enthousiasme:

 “Parce que j’ai envie de montrer à quel point si on est né les cheveux raides c’est pour être super beau avec les cheveux raides. Si on a les cheveux bouclés c’est parce qu’on doit se sentir super bien dans sa peau avec nos boucles. J’ai envie de trouver la coupe de cheveux qui révèle chaque personne à elle- même et réveille sa beauté intérieure. J’ai envie que lorsqu’elle marche dans la rue, les gens se retournent et se disent “Waouh cette personne dégage quelque chose d’incroyable!”

“Vous ne réussirez jamais dans ce métier!” m’a t’il dit!

“Vous devez avoir plutôt dans les yeux des dollars quand vous voyez  quelqu’un entrer dans votre salon. S’il a les cheveux bouclés vous devez les raidir, s’ils sont naturels faites un teinture! Créer le besoin chez l’autre de changer de tête et vous gagnerez beaucoup d’argent.”

Effectivement je n’ai pas réussi ma vie professionnel dans ce corps de métier. J’ai abandonné l’idée de travailler en salon au bout de deux années mais j’ai toujours continué à couper les cheveux aux gens que j’aime. Changer de tête ne sert pas à grand chose, se sentir bien en profondeur amène un état de bien-être durable.

no images were found

Et la coupe fait partie d’un ensemble. C’est un travail très intime, on entre dans la sphère privé de l’autre. On touche une partie de son corps. On coupe même des bout de l’autre…

La tenue vestimentaire, c’est pareil, c’est mettre le doigt dans notre le rapport à notre corps, c’est très personnel. C’est pour ça que les relooking que je propose sont des démarches très intimiste, très secrète, très confidentielle. Je ne peux pas mettre de photo avant et après, c’est violer l’autre. C’est montrer des gros plans vulgaires de la personne dans son mal être. C’est la rabaisser.

Pour moi le compliment c’est quand la personne dit:

“Je me reconnais c’est moi, je me sens moi!”

Comme à la fin d’une consultation de voyance qaund la personne me dit:

“je le savais au fond de moi tout ce que vous venez de me dire. Cela me conforte dans ce que je sais de moi.”

no images were found

Et de la même façon je suis heureuse parce que je sais que là, on est dans la vérité. On touche sa vérité.

Dans un relooking, il est important d’apporter ses lumières, son ressenti, sans influencer l’autre. Il faut faire ressortir ses goût, son propre style dans lequel il va se sentir lui-même. La personne doit être capable au bout du 2ème ou 3ème séances d’essayage de prendre du plaisir à trouver, à essayer, à se regarder. Elle va se reconnaître dans le miroir. À la 3 ou 4 ème séance, elle commence à repérer seul ses habits à enfiler et à acheter. Elle a trouvé son style, s’y sent bien et se sent conquérant du monde et en sécurité comme dans un cocon protecteur.

J’adore ces séances autant avec les femmes que les hommes.

J’aime c’est vrai que les gens s’aiment et se sentent heureux.