Vous êtes nés en 1954?

no images were found

Les 54 ont marqués mes débuts… Quand j’ai commencé à avoir des articles de presse en 1999, je n’avais pas encore 30 ans et avec ma mine de barbie blonde, j’en paraissais 20… J’avais des femmes de 45 à 55 ans qui débarquaient en rendez-vous et je voyais leur regard sur moi et je les entendais penser “mais qu’est ce que cette jeunette va bien pouvoir m’apprendre?”

Les 54 sortaient du lot. Ils étaient humainement ouverts, c’était pour moi les premiers spirituels de cette générations que je croisais.

Leur karma, leur mission d’âme

Leur âme a choisi de les incarner dans ce moment de l’histoire pour lancer un premier mouvement d’ouverture de conscience, pour poser un regard différent sur le monde… Les premiers êtres conscients qui vont sortir de l’enfermement des anciennes générations élevées dans le devoir.

Si dans les années 70 et 80 ils y a eu des enfant indigos et bien cette génération devraient s’appeler les enfants verdoyants, les verts nature… ceux qui ont ouverts la voie vers plus de naturelle, vers plus de compassion, vers plus de responsabilité individuelle. Mais ils étaient des extra terrestres pour leur génération… Pas si facile que cela de suivre leur route…

Leurs qualités et défauts

Les 54 sont beaucoup dans l’intuition et dans l’action. Ce sont des bâtisseurs, des enseignants, des guides… Hommes et femmes sont investis d’une grande mission. En général ils portent sur leur épaule la responsabilité de toute la famille et même lorsqu’ils sont enfants. C’est plus ou moins facile parce que leur compréhension est rapide, leur ouverture sur le monde est naturelle, leur conscience est plus développée que la moyenne, ils comprennent donc tout plus vite que les autres…. Cela peut les alourdir aussi et développer un Ego spirituel fort: “Je comprends tout et eux ne comprennent rien. Mon Dieu que les autres sont  longs à la comprenette…”

Les 54 manquent de féminité, de désir pour eux. Ils sont brutes de décoffrage  De gentils brutes… Alors on ne peut pas leur en vouloir…

Leurs dépassements

Ils savent s’occuper des autres, ça c’est sur mais s’oublient trop souvent.

Sans prendre assez de soin pour eux et de temps pour se reposer, ils peuvent développer une déception, une déprime sur la nature humaine et son peu de compassion. Ils peuvent finir par être lassé d’être les sauveurs… Et c’est pourtant leur choix d’incarnation!

Leur dépassements est de ne pas être déçu et de ne pas finir par baisser les bras passé la cinquantaine… Ils doivent trouver le moyen de regagner de l’énergie pour continuer à transmettre, à aider mais autrement…

Leur challenge

Ils ont besoin de prendre du temps pour eux, des VACANCES bien méritées pour ne pas souffrir de la lenteur du monde et garder leur sagesse pour continuer leur mission.

C’est important de trouver une source d’énergie qui va les revigorer, des retraites méditatives, des vacances au milieu de paysages de rêves ou de tribus oubliées… Des week-end au bord de la mer à regarder des couchers de soleil, de longs moments avec des enfants en bas âge….

Les braves 54… Finalement…

Les 54 ont eu le courage de regarder la vie autrement et de choisir l’être plutôt que l’avoir seulement… L’être humain finit par compter et peser plus lourd dans leur balance du coeur que le statut social… dès qu’ils s’approchent de leur désir profond… Dès qu’ ils atteignent presque leur but… Dès qu’ils ont le courage de changer leurs rêves… Dès qu’ ils arrêtent de porter le fardeau des autres sur leur épaule…

Ils seront heureux quand ils accepteront d’être des phares allumés en pleine nuit et non des pompiers dans la tourmente près à bondir sur les incendies à répétitions provoqués par des incendiaires notoires…

Les 54 sont les chefs de fil du 20ème siècle honorons-les, ils le méritent…

6 commentaires sur “Vous êtes nés en 1954?

  1. Un grand MERCI Marie-Lore pour cette année 54. Je me retrouve bien dans ton analyse! Le terme “long à la comprenette” m’a bien fait rire, je le dis encore quelque fois, mais je l’ai souvent pensé, enfant, et je me suis sentie un peu E.T, mais vu le climat familial, je suis restée très effacée quelque part, et mon hypersensibilité ne m’était pas d’un grand secours. Heureusement, je vivais à la campagne et je pouvais courir dans les champs environnants!!! Bien sûr, je peux faire cette analyse aujourd’hui, avec du recul.
    C’est vrai que vers la cinquantaine, j’ai eu un gros raz-le-bol de m’occuper toujours des autres bien que je l’avais choisi, j’ai tout plaqué et, en passant de l’avoir à l’être (il y a encore du travail!!!) j’ai appris à prendre du temps pour moi, reprendre de l’énergie. Et petit à petit, je me sens de plus en plus, en toute humilité, au stade du “phare allumé en pleine nuit” : quel bonheur!

    1. Merci Marie-Lore pour cette analyse”54″ si juste/mon vécu, mes ressentis.
      Bienvenue au club “des phares allumés” Marylaure….
      Je confirme que depuis la cinquantaine, un grand nettoyage se fait dans ma vie , et que je me consacre plus à mon évolution personnelle (après avoir centré ma vie sur l’épanouissement de mes proches ou moins proches) qu’ à celle des autres qui bizarrement me considèrent souvent comme l’ ancrage …ce dont je me défends, ne souhaitant être ni un exemple, ni une référence, juste être moi, et respirer libre!

  2. Bonjour Marie-lore.
    Oui je me reconnais bien là. Le seul “truc” En apparence, je ne me suis jamais sentie chef de file. Quoi que… A bien réfléchir…
    Oui je suis vraiment d’accord avec votre analyse. On en reparle en septembre.
    Encore merci pour hier.
    Maryline

  3. Bonjour Marie-Lore !
    Quel bonheur de vous lire… La femme et la numérologue en moi, sont enchantées et par la connexion que vous avez, avec l’énergie des nombres ! Je vous l’ai déjà dit plusieurs fois, vous tombez pile-poil ! Je vais prendre RV avec vous afin de vous connecter avec l’année 56 !!!! Merci pour votre travail et bravo.
    Bien à vous. Françoise.

  4. Merci , je suis née le 11/06/1954 et combien je me reconnais dans cette description …mais depuis 2009 j’ai changé de cap et je me suis apprivoisée .. je commence à m’occuper de moi , je ne travaille plus mais ce n’est pas encore les vacances…

  5. Je connais trois personnes nées en 1954, et votre analyse est vraiment pertinente !! Pour ma part, je suis née en 1958 …. alors, pas d’inspiration pour cette année-là ???? 🙂
    Amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *