L comme Liberté

liberte-ml-staudtLes créatifs sont pour moi de bons émetteurs-récepteurs qui amplifient mon canal de réception des messages. C’est souvent pendant un rendez-vous avec l’un deuxque je reçois des messages brefs mais intenses sur la signification profonde d’un mot. Ainsi :

 « La liberté, c’est sortir de nos dépendances. »

Etre dépendant est rassurant. Dépendre des autres nous laisse du temps pour grandir parce que nous croyons ne pas pouvoir nous construire sur nos propres valeurs. Cela nous évite d’être face à nos responsabilités trop vite.

Être dépendant est confortable lorsque nous ne sommes pas encore prêts à nous émanciper des personnes qui ont autorité sur nous. C’est en choisissant d’en sortir que nous goûtons au sentiment de liberté et que nous pouvons sentir la différence. Nous nous sentons légers et pétillants telle une bulle de champagne, un peu comme si nos ailes s’étaient déployées d’un coup.

Avoir mon permis de conduire m’a donné ce sentiment là. Et c’est vrai qu’auparavant, je dépendais des autres pour me rendre là où je le voulais. Comme tous acceptaient, cela pouvait durer longtemps. C’était bien confortable… Jusqu’au jour où une personne a refusé de m’emmener où bon me semblait. Il m’a dit : « Passe ton permis et tu prendras la voiture pour aller où tu veux ».

J’ai râlé, je lui en ai voulu longtemps. Et puis je me suis décidée à m’inscrire dans une école de conduite parce que je me retrouvais trop souvent coincée avec le sentiment d’être prisonnière. Ce n’était plus confortable pour moi. Cette autocastration que je provoquais par ma non-prise de responsabilité était devenue désagréable. Alors je me suis inscrite dans une école de conduite et en trois mois j’ai décroché mon permis. Et, depuis, quel bonheur ! Je me sens libre comme un oiseau. Il m’est arrivé, en voiture, d’avoir l’impression de décoller comme un avion. Quelle sensation de liberté !

Ce petit bout de liberté m’a mis l’eau à la bouche et m’a poussée à prendre encore davantage mon indépendance. Depuis je savoure de plus en plus ma liberté.

9 commentaires sur “L comme Liberté

  1. Perso, savoir conduire ne règlerait en rien la notion de liberté : quand mon mari va travailler, il prend la voiture, donc, no car ! lol Une 2ème voiture avec tout le budget que cela représente en entretien, assurances+louer un espace supplémentaire pour la garer, lié à nos valeurs nature posent une réalité supplémentaire. N’empêche : conduire est une initiation et un beau symbole ! Pour moi, cela reste un sacré dépassement de soi-même !

  2. C’est exactement cela. Finalement la dépendance, c’est une étape avant l’état d’adulte. Enfant on a tous étaient dépendants. Adulte on le reste par manque de confiance en soi ou par peur et on troque une partie de sa liberté.
    Vivre libre c’est prendre le risque de ne plus être dépendant.
    C’est parfaitement juste.

  3. Ah, ce mot tombe à pic.
    Et je suis persuadée que la vie nous pousse en ce moment de gré ou de force à nous libérer de tous nos carcans, de toutes nos chaines qui ne vont pas dans le sens du plein épanouissement de nous-même.
    Tout nous pousse vers la lumière, la vérité, la joie, l‘amour inconditionnel en commençant pour soi-même…
    Encore un peu de nettoyage, de ce qui coince, qui grippe, qui s’accroche…, pour devenir les créateurs conscients de nos vies.

    Allélluia! Nous vivons une époque formidable!

  4. ahh la liberté… pour moi c’est un long travail qui ne fait que commencer…. libérer mes peurs , mes doutes enfin tout ce qui m”’empêchent d’avancer… je crois que je ne pouvais pas tomber sur un autre mot…merci

  5. Jour de de départ de grandes vacances (chassé croisé des juilletistes/aoûtiens). J’ai prévu de me rendre dans le centre de la France pour passer une semaine en famille. La perspective des bouchons ne m’enchante guère. J’hésite entre prendre le train (plus court, plus sécurisant) et ma voiture (plus long mais plus d’autonomie sur place). N’arrivant pas à me décider, je pose la question sur le site et là surprise : je tombe sur L comme Liberté avec cette phrase clé “« Passe ton permis et tu prendras la voiture pour aller où tu veux ». Une réponse claire comme de l’eau de roche. Plus de doutes. En voiture Simone !!!!

  6. Bonjour Marie Laure, cela fait plus trois ans que je vous suit, sans jamais oser vous laisser de messages… Le mot d’aujourd’hui s’y prête , LIBERTÉ, d’Etre et d’oser peut-être, d’Exister sûrement…
    Votre Abécédaire me guide beaucoup, même si j’utilise mes petites cartes et oracles à la maison, je reviens régulièrement faire une sorte de petit point plus précis avec un mot guide…
    Alors MERCI…
    Ah et aussi vous dire que j’aime beaucoup votre nouveau site. Continuer Marie Laure, votre simplicité et votre justesse nous fait du Bien et nous éclaire sans nous éblouir, juste l’Essence et l’Essenciel.
    Bien à vous Marie Laure.

    1. Merci Karine pour votre gentil message. Je suis très heureuse que ce livre vous serve, j’avoue je l’utilise aussi et je m’étonne à chaque fois de la justesse des messages… Les guides sont là quand on veut bien les entendre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *