E comme EGO SPIRITUEL

no images were found

Il y a quelques années, j’ai vécu une expérience géniale.J’étais partie une semaine dans le désert pour moi.  Je quittais Paris avec un sentiment d’impuissance face à certains de me clients qui restaient coincés dans leurs problèmes indissolubles. Ils refusaient ainsi d’entrer dans l’action, le concret et de dépasser ce cap de l’agacement, de l’immobilité. Leur cerveau prenait toute la place et tenait les commandes de leur libre-arbitre. Je ne pouvais rien faire de plus qu’attendre patiemment avec confiance.

J’étais convaincue depuis des années, qu’il fallait pour avancer, passer par le corps. Revenir à des sensations physiques, se rebrancher à nos tripes, se pousser à être dans l’action étaient des solutions pratiques à portée de main, pour lancer la machine et se laisser ensuite entraîner vers l’avant par l’enthousiasme et la fierté du dépassement.

Quand on entre dans la spiritualité

Je suis donc partie seule pour une semaine de coupure avec Paris et mon travail, dans la ferme intention (quand même), de trouver une solution. Ma première découverte et compréhension fut de constater que j’avais développé un Ego Spirituel. Et je compris le problème auquel étaient confrontées bon nombre de personnes. Les livres initiatiques, certains courants religieux comme le bouddhisme par exemple, ainsi que de nombreux thérapeutes nous amènent à découvrir une autre partie du monde, notre monde. Seulement, au lieu d’utiliser ces nouvelles compréhensions pour développer la tolérance, le lâcher prise et l’Amour, on flirte avec une élite qui se croit et se sait différente.

Fière d’être un être à part

Je constatais durant ces vacances qu’une partie de moi se congratulait de vivre dans la conscience et de comprendre tout se qui se trame dans l’invisible. Cette partie de moi commentait non seulement tout ce que je faisais et même tout ce que je comprenais chez les autres. Un vrai journaliste du monde invisible et magique. Cette partie de moi pourrait écrire la « Gazette du Sorcier » avec aussi peu d’objectivité et de discernement qu’un journaliste de « Marie-Claire » ou de « Public ». Un Ego très spirituel qui démantèle avec brio le conseil d’administration qui se bat dans ma tête à chaque évènement de ma vie. Une partie qui se croit plus intelligente, plus consciente, plus forte, moins capable d’être prise au piège par les autres…

Un être spirituel qui oublie d’aimer inconditionnellement

Un Ego « spirituel » qui a pourtant oublié d’être à chaque instant dans l’Amour Universel et l’humilité. Il pense et estime que les autres sont souvent dans le jugement ! Mon Dieu, pardonne nous…

Il sait aussi ce qu’il faut faire pour que je sois mieux et pourtant il ne le fait pas. Quelle marque de supériorité ! « Je sais tout, ce n’est pas la peine que je fasse des efforts pour le faire, j’ai déjà tout compris, je connais même le résultat si je m’exécutais… »

Il se gratifie de savoir comment gérer mon futur. Et quand il s’agit d’en venir aux actes, il n’y a plus personne. Il oublie, tergiverse, remet au lendemain, parlemente pour se convaincre et se donner les arguments qui justifient qu’il peut attendre encore avant d’agir. Il pourrait faire mieux et trouver d’autres solutions miracles encore meilleures pour moi !

Les solutions sont trouvées depuis longtemps et tardent à se mettre en application.

Et la meilleure, vous savez quoi ? C’est qu’un moment, j’ai fini par me lever et j’ai bousculé ce bel Ego spirituel. Je me suis relevé les manches pour aller au charbon. Là il s’est fait tout petit parce qu’il comprenait soudain que son baratin était fugace, puant, un écran de fumée pour cacher sa paresse, son manque de courage, son manque de foi en lui… Il sait tout, mais il ne fait rien. Qu’est ce qu’il est intelligent ! Il le pense en plus, , avant que j’agisse, parce qu’au fond, il y a une Marie-Lore qui a vraiment envie d’être heureuse.

Le regarder faire en souriant a été une expérience extraordinaire.

Soyons vigilants à ne pas développer un Ego Spirituel. Il nous empêche d’entrer dans le corps, dans un vrai ressenti du monde et nous maintient dans un blabla spirituel ou dans un état de supériorité face à la masse. Restons simples. Revenons à nous. Accomplissons des actes pour nous, même petits. Marchons un pas en avant en toute humilité. Son exemple donnera peut-être envie aux autres d’avancer. Arrêtons de croire que nous sommes « spirituels ». Soyons dans l’Amour avant tout et devenons la belle personne que nous sommes dans le fond.

 

26 commentaires sur “E comme EGO SPIRITUEL

  1. Merci du rappel, il est toujours là planqué et prompte à se pointer quand on est face à une situation qui nous met directement en cause dans des fonctionnements où l’amour et la bienveillance se sont fait la malle pour du moi je sais saupoudré de jugement

  2. Marie-Lore,
    Très rares sont les personnes ayant votre honnêteté.
    Ce que vous dites là est très important, à tous les niveaux.
    Merci merci de votre témoignage appelant à être, à devenir ou rester humble
    Eliane

  3. Arrêtons de croire que nous sommes “spirituels” mais attachons nous plutôt à être vivants. A quel degré sommes nous vivants dans l’instant présent ? C’est cela qui compte. L’ego spirituel crée une séparation, une bulle illusoire avec les autres et l’univers qui finit par éclater ; quand on l’aperçoit du fait de notre réel désir de voir les choses telles qu’elle sont ou parce les événements nous y contraignent (à ce moment là, c’est souvent beaucoup plus difficile !)
    Merci pour ce texte

    1. Oui oui soyons conscient qu’une seule chose est sur dans ce monde c’est que nous mourrons tous un jour! Alors restons là à vivre notre présent les yeux
      grands ouverts!

  4. Avez-vous la série Touch sur M6 samedi dernier..?? Génial..!
    Une série qui aborde le quantique, c’est plutôt bien fait et c’est encourageant de voir même à la tv un changement de mentalité… A voir..!!!
    Et dans la suite du programme les Enquètes extraordinaires reprennent, c’était sur les sourciers la semaine dernière, entre autre et j’adore quand la tv aborde ces sujets sur ce ton.
    Alors c’est sur pas grand chose a voir avec ton texte sur l’égo spirituel qui m’interpelle aussi, l’orgueil camouflé sous de beaux sentiments…, en toute bonne foi souvent…

  5. J’adore comme tu mets à jour et démantèle le fonctionnement de cet égo spirituel. Pas facile de se voir faire, pas facile de le reconnaitre, pas facile de se l’avouer et pas facile de le dire. Bravo et merci, ce texte tombe à point. Je l’avais oublié pourtant il est hyper fort. Un tour de mon égo spirituel très sélectif qui zappe vite tout texte qui pourrait venir le titiller de trop près ((-;

  6. Et pour te montrer jusqu’ où il peut aller cet ego : moi, j’ai arrêté de côtoyer mes connaissances qui surfaient sur cette vague spirituelle parce que JE trouvais qu’ILS avaient un ego surdimensionné et qu’ILS jugeaient trop ! Lol
    Jusqu’à ce que je prenne le recul nécessaire, que je m’ observe et que je vois que j’ étais bien pire! Et devenir maman m’a bien aidée aussi à me remettre les pieds sur terre et dans le présent, le quotidien! Depuis, j’estime que je suis chanceuse d’avoir conscience de certaines choses, ça me permet de relativiser très souvent, mais j’ essaye de ne plus juger les autres, ceux qui ne savent pas….. Surtout que je suis persuadée que chacun prend conscience à son rythme!

  7. Bonjour Marie-Lore,

    Peux-tu nous partager ton expérience vécue au contact du désert? est-ce cette rencontre qui t’a permise cette prise de conscience universelle?
    J’attends ta réponse avec joie! Merci.

    1. Bonjour Maëlle, je vais régulièrement dans le désert depuis presque dix ans, seule et avec des groupes. Le désert est magique et nous ouvre les portes vers notre être intérieur. On ne peut plus se cacher derrière nos masques dans le désert, j’adore y passer du temps. Et toi en as tu dejà fait l’expérience? :o)

      1. Bonjour Marie-Lore,
        Oui,je vais régulièrement dans le sud du Maroc à 250kms de Ouarzazate vers les dunes de Chigaga car je connais l’équipe de La perle bleue du désert située à M’Hamid après Zagora.J’ai traversé de nombreux déserts intérieurs et des prises de conscience profondes. J’envisage de prendre RV avec toi pour approfondir ce que mon être a à me dire car je ne suis pas parvenue à passer à l’action (je fais référence a ton article qui me parle bien…) Aujourd’hui, je pars à Reims et j’aimerai bien vivre un RV téléphonique pour la semaine prochaine. Alors à tout bientôt.

  8. Bonjour et merci Marie-Lore pour cet article qui arrive à point !

    Il s’est ouvert en réponse à ma question sur un changement de travail et la nécessité d’une formation particulière que j’envisageais…
    C’est juste parfaitement ce dont j’avais besoin, d’être gentiment et fermement mise en face de moi-même, une prise de conscience de revenir à moi et cesser de chercher à l’extérieur, ce qu’intellectuellement je savais sans que pour autant cela se transforme … L’humilité vient se rappeler à moi dans le sens d’accepter ce que j’ai et suis déjà et de faire avec pas à pas… Cela vient toucher des peurs bien enfouies, mais je sais aussi que je dois passer par cette traversée là…
    Aujourd’hui j’ai la sensation que cela s’intègre, j’accueille ces peurs et je sens aussi en fond de la réjouissance, un pétillement au coeur de mes cellules… Je valide 😉
    Merci, merci
    Pascale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *