La lumière est dans nos coeurs

no images were found

L’autre soir nous avions un « diner de thérapeutes »… Des personnes dont le métier est d’accompagner le mieux être. Parfois on se retrouve plusieurs accompagnants pour échanger en professionnel sur les difficultés de notre métier ou pour partager nos espoirs sur la vie. L’autre soir c’était agréable parce qu’il y avait une tablée de personnes qui avait fait le choix dans leur carrière de changer d’activité professionnelle par passion envers l’épanouissement et le bien-être de l’être humain.

Se retrouver ensemble est intéressant. Nous sommes en quelques sortes des thermomètres du collectif. Coach en entreprise ou individuel, masseur, kinésithérapeute, astrologue, voyant, reiki, coiffeur… Nous brassons chaque mois les énergies du collectif et nous sentons bien l’énergie du monde puisque nous rencontrons de très près ce collectif. Nous pénétrons son intimité, nous le touchons physiquement. Il nous ouvre spontanément une grande fenêtre sur ses problématiques personnelles et son envie d’aller mieux. Nous opérons parfois tels des chirurgiens à cœurs ouverts, il nous faut une grosse dose de courage, de patience, de doigté pour aller déceler la pièce manquante, pour mettre le doigt là ou ça fait mal, pour retirer une épine ou pour se dégager de l’opération quand elle nous implique trop…. Ces rencontres nous permettent de décharger, de mieux comprendre la complexité de l’être humain et surtout nous montre l’émergence d’un mouvement de fond.

C’est nourrissant…

Là ce n’était que des nouvelles personnes qui se découvraient. C’était chouette de voir des professionnels parler sans gène, sans complexe  et sans retenu du travail de développement personnel qu’ils faisaient en parallèle avec eux-mêmes et combien leur métier leur apportaient humainement à eux-mêmes avant tout. Les cordonniers étaient tous bien chaussés…

Nous avons eu une conversation plaisante, sur la nouvelle génération de messagers qui nourrit le mouvement spirituel du monde. Avant, tous les livres, les mouvements humanistes, spirituels, religieux nous poussaient à tendre vers une pensée et un but commun, à craindre la vie et le châtiment divin. On nous faisait peur à l’idée du jugement dernier comme si un Etre supérieur pouvaient être méchants et nous punir de nos erreurs…

Aujourd’hui les « guides spirituels » qui se mettent en porte parole aux travers de sites, blogs, livres incitent chaque personne à penser par soi-même, à s’écouter, à se faire confiance, à développer son intuition, à tenter nos expériences et non à suivre une pensée commune comme les religions ou plutôt les livres sains nous l’ont enseigné depuis la nuit des temps.

Aujourd’hui nous sommes dans une spiritualité libératrice et non enfermant ou castratrice. Les grands mouvements d’élévations du monde parlent de prière individuelle ou collective pour le monde, de lumière émise de notre propre cœur, de la présence de Dieu en nous, de la force de notre amour, de la forte conscience individuelle qui s’éveille. Nous sommes des êtres ni inférieurs ou supérieurs, nous sommes créateurs de notre vie à chaque instant.

S’écouter davantage

Les messages donnés aujourd’hui nous invitent à nous écouter davantage, à devenir notre propre maître, à ne pas avoir peur d’être auto-référent, à pardonner nos ancêtres et nous-mêmes de nos erreurs. Ces messages sont des paroles encourageantes qui nous invitent à croire en nous et non à suivre un leader ou à se sacrifier pour une cause extérieure. Ils nous dictent d’aller chercher notre bonheur en nous et de le partager si nous nous sentons de le faire avec les autres.

Tout ce que nous voyons autour de nous nous encourage à être heureux maintenant car nous pouvons le devenir aujourd’hui en nous autorisant à l’être tout simplement. Nous sommes des êtres responsables et aimants.

Les messages parlent d’amour, de lumière. Nous sommes des phares et nous pouvons décider maintenant de voir notre amour et notre lumière. Nous sommes créateur de joie, de vie, d’amour. Il n’y a plus de lourdeurs, de fautes, de victimes, de bourreaux ou de grands chefs à suivre ou à éviter en vue d’un futur meilleur. Il y a ce que nous sommes à présent, des êtres d’amour dotés d’une consciente qui s’élève et d’un libre arbitre. Il y a notre réalité qui existe ici et maintenant.

Je suis heureuse de faire partie de ce mouvement  humaniste et de m’être incarnée dans cette période de l’histoire du monde où nous allons vers cela : écouter la divinité qui est en  nous.

Nous réalisons qu’il n’y a plus de leader, de gourou, de chef spirituel. Plus besoin d’aller chercher les conseils magiques et miraculeux à suivre, d’attendre des miracles ou de trouver sa voie dans une secte, dans un groupe spirituel quelconque. Nous sommes notre propre maître. J’aime ce sentiment de liberté qui va nous libérer de notre mental qui était notre premier geôlier, puis de nos croyances qui nous soumettaient à des formes de pensées limitantes et surtout qui nous éloignait de nous, de notre vraie nature, de notre pouvoir créateur. Nous pouvons vivre notre vie sans limite, sans barrière…

Le bonheur quoi!

2 commentaires sur “La lumière est dans nos coeurs

  1. merci pour ce tres beau message. il nous donne envi de vivre pleinement. je suis moi meme une soignante. c’est un metier que j’ai choisi. il me plait encore car j ai je pense trouve un certain equilibre..
    nous avons tous besoin de lire de belles histoires comme celle là…
    tres belle soiree à tous…
    valé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *